Algeriades > 2002 > Vues d’Afrique

  18e Festival Vues d’Afrique

"Par le cinéma, les arts visuels, la littérature, diverses expressions culturelles", le festival travaille depuis près de vingt ans "à une ouverture d’esprit favorisant l’élimination de préjugés et l’envie de connaître davantage les pays concernés et ceux qui en sont originaires". Parmi soixante films dont dix canadiens, les 18èmes Vues d’Afrique ont retenu Inch’Allah dimanche de Yamina Benguigui, La Saison des hommes de la Tunisienne Moufida Tlatli (Fr/Tun, 2000) et Frontières de Mostéfa Djadjam.
On pouvait y voir des courts comme Bintou de la Burkinabée Fanta Régina Nacro, Demokratia de Malek Bensmaïl (17 min., Fr, 2001) ou Ya rayah de Claudio Pazienza et des documentaires comme le saisissant Quand les hommes pleurent (2000) de la Marocaine Yasmina Kassari.
Vues d’Afrique 2002, qui a tenu à rendre hommage à feu Léopold Sédar Senghor, Mongo Beti et Francis Bebey, a aussi abrité un Forum multiculturel d’art contemporain, AfricAmericA, des expositions d’artistes d’Afrique noire, du Maghreb et des Antilles et une soirée consacrée à la chanson de Haïti avec un récital de Martha Jean-Claude.

- 19 - 27 avril 2002, 18èmes Vues d’Afrique, Montréal, Ottawa, Québec

Lire aussi
20e Festival Vues d’Afrique


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.