Algeriades > 2001 > Takfarinas | طكفاريناس

  Tixeraïne

Takfarinas, du nom d’un déserteur berbère de l’armée romaine au IIè siècle, s’est distingué une première fois avec Waythelha (Qu’elle est belle, 1986) un tube grâce auquel il a déplacé des foules de fans séduits par ses rythmes dance et son mandole électrique à deux manches.
Attentif depuis cette époque à élargir l’audience de son répertoire et d’une identité musicale riche de sonorités algériennes et de la pop mondiale, Takfarinas a publié une dizaine d’albums qui ont bâti sa réputation d’artiste exigeant. Ses textes font de la résistance en chantant l’amour et la promesse de jours meilleurs.
Tixeraïne, en hommage aux quartiers de son enfance dans la banlieue d’Alger, rassemble quatorze titres du chanteur à succès.



Takfarinas
Tixeraïne
(BMG, 2001)

Lire aussi
Takfarinas


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.