Algeriades > 2001 > Souad Massi | سعاد ماسي

  Raoui

Lorsque Souad Massi arrive à Paris en 1999, à l’invitation de la Bled Connection pour un concert au Cabaret Sauvage, cette ancienne élève du conservatoire s’est déjà fait un nom avec l’ensemble Triana autour d’un répertoire flamenco et surtout avec le groupe Atakor, davantage tourné vers le rock. Nourrie d’Emmylou Harris, de country, de folk et de chaabi, elle accorde un grand soin à l’élaboration de ses textes à l’image de Raoui qu’elle dit avoir écrit à 17 ans comme "un cri de détresse".
A Paris, Souad Massi se voit proposer d’enregistrer un album et apparaît ensuite en première partie de l’Orchestre national de Barbès, de Thierry "Titi" Robin, de Geoffrey Oryema et de Idir.
La réalisation artistique de son premier opus a été confiée à Bob Coke, qui s’est signalé par son travail avec Ben Harper. Le moins que l’on puise dire est que Bob Coke a réussi à préserver le charme fragile de la voix de Souad Massi.
A écouter sans modération.



Souad Massi > "Ya raoui"



Souad Massi
Raoui
(Island/Universal, 2001)

Lire aussi
Souad Massi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.