Algeriades > 2006 > Slimane Benaïssa | سليمان بن عيسى

  L’Amour à l’Arabière ou Abdel et Aïcha

"Au cœur d’une ville, une cité est emportée dans un tourbillon à la recherche des secrets de familles. Les confrontations se transforment en de truculentes empoignades verbales sur un rythme enlevé ou le rire est salvateur." Avec Amour à l’Arabière ou Abdel et Aïcha, Slimane Benaïssa propose "une tragédie shakespearienne, un Roméo et Juliette des cités, où texte et musique rap s’entremêlent."
Né à Joué-les-Tours en 1996, à la faveur d’un atelier d’écriture avec des jeunes du quartier de la Rabière, dans le cadre d’une résidence d’auteur de Slimane Benaïssa, le texte a été joué le 6 octobre 2004 à l’Espace André Malraux de la ville. (photo D. R.)



- 14 avril 2006, Salle Clément Marot, La Verrerie, 19, rue Georges Sand, 37400 Amboise

- 29 avril 2005, Truyes/Salle Polyvalente, Renseignements : 02 47 53 64 99
- 14 janvier 2005, Montlouis sur Loire / Espace Ligéria ; 27/01, Château Renault / La Tannerie, Reservations : 02 47 53 64 99



L’Amour à l’Arabière ou Abdel et Aïcha
de Slimane Benaïssa
Mise en scène de Madeleine Gaudiche
Par la Compagnie Râ
Avec Evelyne El Garby Klaï, Caroline Husson, Reda Samoudi, Kalid Bazi, Jean-Luc Joseph, Dominique Richard et les tchatcheurs Mister Flow et Tomawok (Urban Poizon)


Compagnie Râ : 9, rue de Verdun, 37 300 Joué-Lès-Tours, Tel : 02 47 53 64 99, Fax : 02 47 67 96 48, e-mail : compagniera@yahoo.fr

Lire aussi
La Dernière nuit d’un damné
Mémoires à la dérive
Les Papiers de l’amour
Au delà du voile
Un homme ordinaire pour quatre femmes particulières
El Babor ghraq (Le Bateau coule) de Slimane Benaïssa
Prophètes sans Dieu
Les Confessions d’un musulman de mauvaise foi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.