Algeriades > 2012 > Salon international du livre d’Alger | صالون الدولي للكتاب بالجزائر

  17e Salon international du livre d’Alger

Après sa délocalisation de 2009 à 2011 au Complexe olympique du 5 juillet, le Salon international du livre d’Alger est de retour à la Safex (Pins maritimes) désormais desservie par le tramway et avec un nouveau commissaire général, installé en avril dernier, en la personne de Hamidou Messaoudi, PDG de l’ENAG. Le 17e Sila accueillait quelque 630 maisons d’édition de 41 pays et différents événements en résonance avec le 50e anniversaire de l’indépendance du pays. Outre un colloque "Littérature et révolution", dédié à Assia Djebar que le Sila n’a jamais invitée, un double hommage a été rendu à Mouloud Feraoun (1913-1962) et Ahmed Reda Houhou (1911-1956), sans compter différentes rencontres et tables rondes autour de 50 ans d’édition en Algérie.

Le programme d’animation comptait trois autres hommages à Rachid Boudjedra, Yasmina Khadra et à feu Rabah Belamri. Avec un espace "Afrique" reconduit et ses auteurs conviés à Alger dont le Béninois Olympe Bhêly-Quenum et le Camerounais Eugène Ebodé, le Sila a également accueilli son lot d’invités parmi lesquelles Aissa Kadri, Mustapha Haddab, Amara Lakhous, Tassadit Yacine, Slimane Zeghidour, Faiza Guène, Jim House, Todd Shepard, Denise Brahimi, Sylvie Thenault et Linda Amiri.

Parmi les nouveautés de cette édition "Le Sila fait son ciné" proposait un cycle de projections qui a porté sur des adaptations cinématographiques d’œuvres littéraires. Conçu avec le concours de la Cinémathèque algérienne, il donnait à voir 18 longs-métrages et notamment Le Pain nu de Mohamed Choukri/Rachid Benhadj, L’Opium et le bâton de Mouloud Mammeri/Ahmed Rachedi, A l’Ouest, rien de nouveau d’Erich Maria Remarque/Lewis Milestone (USA, 1930), Rashômon et autres contes de Ryûnosuke Akutagawa/Akira Kurosawa (Jap, 1950), La Colline oubliée de Mouloud Mammeri/Abderrahmane Bouguermouh ou encore Le Voleur et les chiens de Naguib Mahfouz/Kamel Sheikh (Egy, 1962). Le programme d’animation proposait en outre la projection d’Octobre à Paris de Jacques Panijel.



- 20 - 29 septembre 2012, 17e Salon international du livre d’Alger / Palais des expositions des Pins Maritimes (Safex)



Parutions 2011-2012



- Belaïd Abane, Ben Bella-Kafi-Benabi contre Abane : les raisons occultes de la haine (Alger, Koukou, 2012)
- Yaha Abdelhafidh Ma guerre d’Algérie, au cœur des maquis de la Kabylie (1954 - 1962), Souvenirs recueillis par Hamid Arab (Paris, Riveneuve, 2012)
- Frédéric Abécassis, Karima Dirèche, Rita Aouad (dir.), La bienvenue et l’adieu. Migrants juifs et musulmans au Maghreb. XVe - XXe siècle [3 vol.] (Casablanca/Paris, La Croisée des chemins/Karthala, 2012)
- Nora Aceval, La Chamelle et autres contes libertins du Maghreb (Neuilly, Al Manar, 2011)
- Lahouari Addi, Algérie, chroniques d’une expérience postcoloniale de modernisation (Alger, Barzakh, 2012)
- Kaouther Adimi, L’Envers des autres (Arles, Actes Sud, 2011)
- Henri Alleg, La Question [1958] (Rééd., Paris, Minuit, 2012)
- Jean Amrouche, Jean Amrouche, l’éternel exilé, Textes (1939-1950) réunis et présenté par Tassadit Yacine (Paris, Awal/Ibis Press, 2002) (Alger, Casbah, 2012)
- Ali El Hadj Tahar, Encyclopédie de la poésie algérienne de langue française, 1930-2008 (Alger, Dalimen, 2013)
- Jean El Mouhoub Amrouche, Jean El-Mouhoub Amrouche. Lumières sur l’âme berbère par un homme de la parole, Emissions radiophoniques et conférences (1938-1961) rassemblées et présentées par Réjane Le Baut (Blida, Editions du Tell, 2012)
- Jean El Mouhoub Amrouche, Sous le feu la cendre (Paris, Non Lieu, 2012)
- Maurice Attia, Alger la noire (Arles, Actes Sud, 2006) (Alger, Barzakh, 2012)
- Habib Ayyoub, Le Remonteur d’horloge (Alger, Barzakh, 2012)
- Leïla Babès, L’Utopie de l’islam : la religion contre l’État (Paris, Armand Colin,2011)
- Salim Bachi, La Kahéna (Paris, Gallimard, 2003) (Alger, Barzakh, 2012)
- Lilian Bathelot, Kabylie Twist (Paris, Gulf Stream, 2012)
- Michel Bedeaux, Européens en voyage. 1500-1800. Une anthologie (Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2012)
- Ahmed Bedjaoui (Textes), Denis Martinez (Dessins), Images et visages. Au cœur de la bataille de Tlemcen (Alger, Chihab, 2012)
- Azouz Begag, Salam Ouessant (Paris, Albin Michel, 2012) (Alger, Sedia, 2012)
- Yahia Belaskri et Elisabeth Lesne (dir.), Algéries 50 (Paris, Magellan & Cie/Cité nationale de l’histoire de l’immigration, 2012)
- Akram Belkaïd, Etre Arabe aujourd’hui (Paris, Carnets Nord, 2011)
- Hocine Belalloufi, Algérie - Réforme ou révolution ?, Préface de Samir Amin, Postface de Sadek Hadjerès, (Alger, Lazhari Labter , 2012)
- Dalila Bellil, Nos pères sont partis (Paris, Encre d’Orient, 2011)
- Mohamed Benchicou, La Parfumeuse, (Alger, Koukou, 2012) (Paris/Montréal, Riveneuve, 2012)
- Brigitte Benkemoun, La Petite fille sur la photo (Paris, Fayard, 2012)
- Abdelwahab Benmansour, Les Voies de l’errance , traduit de l’arabe par Lotfi Nia (Alger, Barzakh, 2012)
- Amar Bentoumi, Naissance de la justice algérienne (Alger, Casbah, 2011)
- Messaoud Benyoucef, Colline 3 (Paris, Alma, 2012)
- Karima Berger et Christine Ray, Toi, ma sœur étrangère (Monaco, Ed. du Rocher, 2012)
- Maïssa Bey, Au commencement était la mer (La Tour d’Aigues, L’Aube, 1996, 2003) (Alger, Barzakh, 2012)
- Emmanuel Blanchard, La police parisienne et les Algériens, 1945-1962 (Paris, Nouveau monde, 2011)
- Daniel Blancou, Retour à Saint-Laurent des Arabes (Paris, Delcourt, 2012)
- Robert Bonnaud, Itinéraire, Préface de Pierre Vidal-Naquet (Rééd., Paris, Minuit, 2012)
- Abderrahmane Bouchène, Jean-Pierre Peyroulou, Ouanassa Siari Tengour, Sylvie Thénault (Dir.), Histoire de l’Algérie à la période coloniale, 1830-1962 (Paris/Alger, La Découverte/Barzakh, 2012)
- Bernard du Boucheron, Salaam la France (Rééd., Paris, Gallimard-Folio, 2012)
- Nacer Boudiaf, Autopsie d’un assassinat (Damville, Apopsix, 2011)
- Rachid Boudjedra, Cinq fragments du désert (Rééd., Alger, Barzakh, 2012)
- Rachid Boudjema, Economie du développement de l’Algérie 1962-2010 (Alger, Dar El Khaldounia, 2011)
- Monia Boulila [بوليلة مونية], Imtalaatou bika [امتلأت بك] (Alger, Lazhari Labter, 2012)
- Nina Bouraoui, Sauvage (Paris, Stock, 2011) (Alger, Barzakh, 2012)
- Jerry Brotton, Le Bazar Renaissance. Comment l’Orient et l’islam ont influencé l’Occident (Paris, Les Liens qui libèrent, 2011)
- Catherine Brun, Olivier Penot-Lacassagne, Engagements et déchirements. Les Intellectuels et la Guerre d’Algérie (Paris, IMEC/Gallimard, 2012)
- Virginie Buisson, L’Algérie ou la mort des autres (Paris, Gallimard Jeunesse, 2012)
- Michel Canesi et Jamil Rahmani, Alger sans Mozart (Paris, Naïve, 2012)
- Gilles Caron, J’ai voulu voir. Lettres d’Algérie (Paris, Calmann-Lévy, 2012)
- Pierre et Claudine Chaulet, Le Choix de l’Algérie. Deux voix, une mémoire, Préface de Rédha Malek (Alger, Barzakh, 2012)
- Malek Chebel, Dictionnaire amoureux de l’Algérie (Paris, Plon, 2012)
- Aziz Chouaki, Zoltan (Paris, Les Cygnes, 2011)
- Aziz Chouaki, La Pomme et le Couteau, D’après les écrits de Abdelmalek Sayad et Jean-Luc Einaudi (Paris, Les Cygnes, 2011)
- Collectif, Au nom du peuple : le procès de la Ligue des droits de l’homme (Cour de sûreté de l’Etat, décembre 1985) (Alger, Koukou, 2011) [1ère éd., Paris, Imedyazen/CCRA, 1986]
- Collectif, Ils avaient 20 ans. Ils ont fait la guerre d’Algérie (Paris, Tallandier, 2012)
- Matthew Connelly, L’Arme secrète du F.L.N : Comment de Gaulle a perdu la guerre d’Algérie, Traduit de l’Anglais (USA) par Françoise Bouillot (Paris, Payot, 2011) (Constantine, Média-Plus, 2012)
- Dalila Dalléas Bouzar, Algérie, année 0 ou quand commence la mémoire (Alger, Barzakh, 2012)
- Olivier Dard, Voyage au cœur de l’OAS [Paris, Perrin, 2005] (Alger, Sedia, 2012)
- Didier Daeninckx et Mako [Lionel Makowski], Octobre noir, Préface de Benjamin Stora (Ad Libris, 2011)
- Didier Daeninckx, Meurtres pour mémoire, illustrations de Jeanne Puchol [Futuropolis, 1991] (Rééd., Futuropolis-Gallimard, 2011)
- Gérard Dappelo, Algérie mes amours (Dixi Editions, 2012)
- Pierre Daum, Ni valise, ni cercueil. Les pieds-noirs restés en Algérie après l’indépendance (Arles, Actes Sud, 2012)
- Loïc Dauvillier [Scénario], Glen Chapron [Dessins], L’Attentat, d’après le roman de Yasmina Khadra (Issy les Moulineaux, Glénat, 2012)
- Raymond Depardon, Un aller pour Alger (Rééd., Paris, Point-Seuil, 2012)
- Peggy Derder, Immigration algérienne et guerre d’indépendance (Paris, La documentation française, 2012)
- Assia Djebar, Les Enfants du nouveau monde [1962] (Rééd., Paris, Points-Seuil, 2012)
- Mourad Djebel, Contes des trois rives (Alger, Barzakh, 2011)
- Abderrahmane Djelfaoui, La Mer vineuse (disait l’aveugle) (Paris, L. de Minuit, 2012)
- Abdelkader Djemaï, La Dernière nuit de l’émir (Paris, Le Seuil, 2012)
- Nacer Djemaï, Invisibles [Théâtre] (Arles, Actes Sud-Papiers, 2011)
- Florence Dosse, Les Héritiers du silence. Enfants d’appelés en Algérie (Paris, Stock, 2012)
- Jacques Duquesne, Le Mal d’Algérie (Paris, Plon, 2012)
- Jacques Duquesne et Antoine d’Abbundo, Carnets secrets de la guerre d’Algérie (Paris, Bayard, 2012)
- Anne-Marie Duranton-Crabol, L’OAS. La peur et la violence (Paris, André Versailles, 2012)
- Jean-Luc Einaudi, Octobre 1961. Un massacre à Paris [Fayard, 2001] (Nouvelle édition, Hachette "Pluriel", 2011)
- Hélène Erlingsen-Creste et Mohamed Zerouki, Nos pères ennemis : morts pour la France et l’Algérie, 1958-1959 (Paris, Privat, 2012)
- Martin Evans, Algeria : France’s Undeclared War (Oxford University Press, 2011)
- Frantz Fanon, Œuvres [Peau noire, masques blancs / L’An V de la révolution algérienne / Les damnés de la terre / Pour la révolution africaine] (Paris, La Découverte, 2011)
- Frantz Fanon, L’an V de la révolution algérienne (Paris, La Découverte-Poche, 2011)
- Zahra Farah, L’Adieu au rocher (Constantine, Média-Plus, 2012)
- Eleonore Faucher, Quand les cigognes claquaient du bec dans les eucalyptus. Correspondance d’un appelé d’Algérie, Préface de Benjamin Stora (Paris, Fayard, 2012)
- Noël Favrelière, Le Désert de l’aube [1960] (Rééd., Paris, Minuit, 2012)
- Fellag, Le Mécano du vendredi, Illustré par Jacques Ferrandez [Jean-Claude Lattès, 2010] (Rééd., Paris, Point-Seuil, 2012)
- Mouloud Feraoun, Le Fils du pauvre [1950] (Rééd., Paris, Point-Seuil, 2012)
- Jacques Ferrandez (Adaptation et dessin), Alger la noire, d’après le roman de Maurice Attia, (Bruxelles, Casterman, 2012)
- Jacques Ferrandez, Carnets d’Orient, l’Intégrale : Second cycle (La guerre fantôme, Rue de la bombe, La fille du Djebel Amour, Dernière demeure, Terre fatale (Casterman, 2011)
- Désirée et Alain Frappier, Dans l’ombre de Charonne, Préface de Benjamin Stora [Récit graphique en noir et blanc] (Paris, Mauconduit, 2012)
- Nathalie Funès, Le Camp de Lodi : Algérie, 1954-1962 (Paris, Stock, 2012)
- Louis Gardel, Le Scénariste, (Paris, Stock, 2012)
- Perri Giovannucci, Literature and Development in North Africa. The Modernizing Mission (London, Routledge, 2012)
- Nordine Grim, Entrepreneurs, pouvoir et société (Alger, Casbah, 2012)
- Salah Guemriche, Alger-la-Blanche, biographie d’une ville (Paris, Perrin, 2012)
- Hamdane Hadjadji, Florilège de la poèsie andalouse au féminin (Alger, Barzakh, 2011)
- Hacène Haïfi, La presse française et l’Algérie, (Damville, Apopsix, 2011)
- Abdellali Hajjat, Les Frontières de l"identité nationale". L’injonction à l’assimilation en France métropolitaine et coloniale (Paris, La découverte, 2012)
- Lancelot Hamelin, Le Couvre-feu d’octobre (Paris, L’Arpenteur, 2012)
- Assiya Hamza, Mémoires d’enracinés : mes rencontres avec ces pieds-noirs qui ont choisi de rester en Algérie (Paris, Michalon, 2012)
- Mustapha Harzoune et Samia Messaoudi (dir.), Le 17 octobre 1961, 17 écrivains se souviennent, (Bezons, Association Au nom de la mémoire, 2011)
- Jean-Jacques Jordi Histoire des Pieds Noirs (Armand Colin, 2012)
- Jean-Jacques Jordi Tragédie des pieds noirs (Ouest-France, 2012)
- Jean-Jacques Jordi/Agence Magnum, Algérie. De la guerre à l’indépendance, 1957-1962, Texte de Jean-Jacques Jordi, Photographies de Raymond Depardon, Philip Jones Griffiths, Sergio Larrain, Erich Lessing, Marc Riboud, Kryn Taconis et Nicolas Tikhomiroff (Rennes, Ouest-France, 2012)
- Jean-Jacques Jordi, Un silence d’état. Les disparus civils européens de la guerre d’Algérie (Paris, Soteca, 2011)
- Claude Juin, Des soldats tortionnaires. Guerre d’Algérie : des jeunes gens ordinaires confrontés à l’intolérable (Paris, Robert Laffont, 2012)(Constantine, Médias Plus, 2012)
- Abdelmadjid Kaouah (Dir.), Quand la nuit se brise. Anthologie de poésie algérienne (Rééd., Paris, Point-Seuil, 2012)
- Yacine Kateb, Nedjma (Rééd., Paris, Point-Seuil, 2012)
- Yasmina Khadra, Les Chants cannibales (Alger, Casbah, 2012)
- Lazhari Labter, La cuillère et autres petits riens (Alger, Lazhari Labter, 2012)
- Amara Lakhous, Divorzio all’islamica a viale Marconi (Roma, Edizioni E/O, 2010, 2012)
- Amara Lakhous, Divorce à la musulmane à viale Marconi (Arles, Actes-Sud/Alger, Barzakh, 2012)
- Bertrand Le Gendre, Confessions du n°2 de l’OAS. Entretiens avec Jean-Jacques Susini (Paris, Les Arènes, 2012)
- Christophe Léon, Dernier métro [roman pour enfants] (Paris, La Joie de Lire, 2012)
- Michel Levallois, Ismaÿl Urbain. Royaume arabe ou Algérie franco-musulmane, 1848-1870, Préface d’Henry Laurens (Paris, Riveneuve, 2012)
- Jean-Louis Levet, Mourad Preure, France-Algérie, le grand malentendu (1830-2012) (Paris, L’Archipel, 2012)
- Michel Lévine, Les Ratonnades d’octobre. Un meurtre collectif à Paris en 1961 [Ramsay, 1985] (Nouvelle édition augmentée, Jean-Claude Gawsewitch, 2011)
- Sabri Louatah, Les Sauvages, vol. 1 (Paris, Flammarion, 2011)
- Sabri Louatah, Les Sauvages, vol. 2 (Paris, Flammarion, 2012)
- Gilbert Meynier, Algérie cœur du Maghreb (Alger, Barzakh, 2012)
- Laurent Maffre, Demain, demain. Nanterre, bidonville de la folie, 1962-1966 (Arles/Paris, Actes Sud/Arte, 2012)
- Zoubeïda Mameria, Voyage au bout du délire (Alger, Alpha, 2012)
- Mouloud Mammeri, L’Opium et le bâton (Rééd. Paris, Point-Seuil, 2012)
- Claire Mauss-Copeaux, Algérie, 20 août 1955 : Insurrection, répression, massacres (Paris, Payot 2011) (Constantine, Média-Plus, 2012)
- René de Maximy, Deux années en Grande Kabylie dans la guerre inavouable. Mars 1960 - Mars 1962 (Paris, La Fontaine de Siloé, 2011)
- Chantal Morelle, Comment de Gaulle et le FLN ont mis fin à la guerre d’Algérie. Les accords d’Évian (1962) (Paris, André Versailles, 2012)
- Fadéla M’Rabet, La Salle d’attente (Alger, Dalimen, 2012)
- Samira Negrouche (Anthologie établie par), Quand l’amandier refleurira [Poésie], Œuvres de Hamid Tibouchi (Paris, L’Amandier, 2012)
- Dominique Paganelli, Ils avaient 20 ans. Ils ont fait la guerre d’Algérie, Préface de Benjamin Stora (Paris, Taillandier, 2012)
- Jean-Noël Pancrazi, La Montagne (Paris, Gallimard, 2012)
- Marcel et Paulette Péju, Le 17 octobre des Algériens suivi de La triple occultation d’un massacre par Gilles Manceron (Paris, La Découverte, 2011) (Constantine, Média-Plus, 2012)
- Sylvain Prudhomme, Là, avait dit Bahi (Paris, Gallimard, 2012)
- Henry Quinson, Secret des hommes, secret des dieux (Paris, Presse de la renaissance, 2011)
- Naïma Rachdi, Etienne Dinet ou Le regain de la peinture orientaliste (Montpellier, Chèvre-feuille étoilée, 2011)
- Belkacem Rachidi, Houria (Damville, Apopsix, 2011)
- Reza [Photographies] et Yasmina Khadra [Texte], Algérie (Paris, Michel Lafon, 2012)
- Marc Riboud (Photographies), André Velter (Texte), Choses vues (Paris, Imprimerie Nationale Editions, 2012)
- Jean-Pierre Rioux, La France coloniale sans fard ni déni. De Ferry à de Gaulle en passant par Alger (Paris, André Versailles, 2011)
- Monique Rivet, Le Glacis (Paris, Métailié, 2012)
- Catherine Rossi, Les Jardins d’Alger (Alger, Dalimen, 2012)
- Marie-Joëlle Rupp, Serge Michel, un libertaire dans la décolonisation (Paris, Ibis Press, 2007) (Alger, Apic, 2012)
- Daniel Saint-Hamont, Et le sirocco emportera nos larmes (Grasset, 2012)
- Barouk Salamé, Une guerre de génies, de héros et de lâches (Paris, Payot, 2012)
- Yves Salvat, La Guerre de la honte : Tortures de la guerre d’Algérie 1954-1962 (Alger, Sedia, 2012)
- Eric Sarner, Un voyage en Algérie(s) (Paris, Plon, 2012)
- Habib Sayah, زهوة (Zahoua) (Alger, Dar El Hikma, 2011)
- Ali Sellali dit Allalou, L’Aurore du théâtre algérien (1926-1932), Préface de Abdelkader Djeghloul (Alger, APIC, 2011)
- Catherine Simon, Algérie, les années pieds-rouges. Des rêves de l’indépendance au désenchantement (1962 - 1969) (Paris, La Découverte-Poche, 2011)
- Anne Simonin, Le Droit de désobéissance. Les Éditions de Minuit en guerre d’Algérie (Paris, Minuit, 2012)
- Alain-Gérard Slama, La Guerre d’Algérie. Histoire d’une déchirure (Rééd., Paris, Gallimard-Découvertes, 2012)
- Smaïn, Je reviens me chercher (Paris, Lafon, 2011)
- Sortir du colonialisme (dir.), Résister à la Guerre d’Algérie. Par les textes de l’époque Préface de Tramor Quemeneur, Postface de Nils Andersson, (Paris, Les Petits matins, 2012)
- Sortir du colonialisme (dir.), Le 17 octobre 1961 par les textes de l’époque, Préface de Gilles Manceron, Postface de Henri Pouillot (Paris, Les Petits matins, 2011)
- Habib Souaïdia, La sale guerre. Le témoignage d’un ancien officier des forces spéciales de l’armée algérienne (Paris, La Découverte-Poche, 2012)
- Keltoum Staali, Le Mimosa de décembre (Alger, Lazhari Labter, 2011)
- Benjamin Stora, Histoire de l’Algérie : XIXe-XXe siècles (Paris, La Découverte, 2012)
- Benjamin Stora, La Guerre d’Algérie expliquée à tous (Paris, Seuil, 2012)
- Gérard Streiff, Ben Bella et la libération de l’Algérie (Paris, Oskar, 2011)
- Akli Tadjer, La Meilleure façon d’aimer (Paris, Lattès, 2012) (Alger, Apic, 2012)
- Wassyla Tamzali (réunies par), Histoires minuscules des révolutions arabes (Montpellier, Chèvre-feuille étoilée, 2012)
- Wassyla Tamzali, Une éducation algérienne (Rééd., Paris, Gallimard-Folio, 2012)
- Jean Teil, J’ai vu Ben Bella ce matin (Paris, L’Harmattan, 2011)
- Sylvie Thénault, Algérie : des « événements » à la guerre (Paris, Le Cavalier Bleu, 2012)
- Sylvie Thénault, Violence ordinaire dans l’Algérie coloniale : camps, internements, assignations à résidence (Paris, Odile Jacob, 2012)
- Sylvie Thénault, Histoire de la guerre d’indépendance algérienne (Paris, Flammarion, 2012)
- Marion Vidal-Bué, Villas et Palais d’Alger. Du XVIIIe siècle à nos jours (Paris, Ed. Place des Victoires, 2012)
- Pierre Vidal-Naquet, L’Affaire Audin (Rééd., Paris, Minuit, 2012)
- Pierre Vidal-Naquet, La Gangrène [1958] (Rééd., Minuit, 2012)
- Alain Vircondelet, C’était notre Algérie, Photographies de Jean-Pierre Stora (Paris, L’Archipel, 2011)
- Jean-Luc Yacine, Free Rider (Paris, L’Harmattan, 2011)
- Tassadit Yacine, Le retour de Jugurtha (Grasse, Passerelles, 2012)
- Amin Zaoui, Le dernier juif de Tamentit (Alger, Barzakh, 2012)
- Guillaume Zeller, 5 juillet 1962 : le massacre oublié (Paris, Tallandier, 2012)
- Colette Zytnicki, Les Juifs du Maghreb. Naissance d’une historiographie coloniale (Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2011)

Lire aussi
20e Salon international du livre d’Alger
7e Salon international du livre d’Alger
18e Salon international du livre d’Alger
21e Salon international du livre d’Alger
10e Salon international du livre d’Alger
16e Salon international du livre d’Alger
11e Salon international du livre d’Alger
14e Salon international du livre d’Alger
19e Salon international du livre d’Alger
9e Salon international du livre d’Alger


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.