Algeriades > 2015 > Salon du livre de Paris

  35e Salon du livre de Paris

Parmi quelque 50 pays représentés, le Brésil était l’invité d’honneur cette année avec 50 auteurs comme Bernardo Carvalho, Paulo Coelho, Luiz Ruffato, Ana Maria Machado ou Paulo Lins, présents pour faire découvrir et partager la diversité de la culture et la richesse de la production intellectuelle du Brésil contemporain. Lors de cette édition placée sous le signe du voyage, les villes polonaises de Cracovie et de Wroclaw, capitale européenne de la culture 2016, faisaient figure d’invitées spéciales, avec une délégation de 22 écrivains et le cinéaste Roman Polanski qui a animé une rencontre sur "littérature et cinéma" (ven. 20 mars).

Après un premier petit contingent d’éditeurs absents depuis plusieurs éditions parce qu’ils le trouvent trop cher et pas assez rentable, le Salon du livre de Paris a dû faire face cette année à la défection de quelques poids lourds du secteur : les éditions Odile Jacob et plusieurs maisons d’édition du groupe Hachette comme Grasset, Fayard, Stock, Calmann-Lévy ou Lattès. Car malgré (ou peut-être à cause de) sa position de plus grande manifestation littéraire d’Europe avec 55 000 m2, 1 200 éditeurs, 3000 auteurs, 4 700 séances de dédicace et quelques 200000 visiteurs l’an dernier, un Français sur trois (33%) déclare "lire de moins en moins de livres", -un pourcentage atteignant 45% dans la tranche 15-24 ans-, et seulement 18% des sondés qui disent lire "de plus en plus de livres". Sans compter que les lecteurs continuent de se concentrer, chaque année un peu plus, sur une poignée de best-sellers, mettant en difficulté des éditeurs fragilisés par la crise.

Entre différents événements annoncés, à noter la célébration des 70 ans de la "Série noire", collection mythique de Gallimard, à l’heure où le polar sous toutes ses formes (espionnage, policier, noir et thriller) se trouve en deuxième position des ventes derrière les romans contemporains.

Plusieurs rencontres avec des auteurs étaient proposés au public dont une table ronde sur "La liberté d’expression en débat", en compagnie du correspondant de guerre Oliver Weber qui interrogeait Kamel Daoud (chroniqueur, écrivain), Plantu (caricaturiste), Teresa Cremisi (PDG de Flammarion et conseillère du groupe Rizzoli-Corriere della Sera), Manon Loizeau (journaliste) et Nadia Khiari (artiste peintre) sur la liberté d’expression et de création (20 mars à 19 h). Auteur d’un Dictionnaire amoureux du Brésil, le journaliste et écrivain Gilles Lapouge a animé une rencontre avec quelques uns des grands auteurs brésiliens actuels comme Paulo Lins, Ana Maria Machado, Nelida Pinon et Bernardo Cavalho (21 mars à 19 h).

Le Salon du livre était enfin une occasion rare de rencontrer les auteurs lors des séances de dédicaces. Cette année, 3000 auteurs étaient attendus et parmi eux, Amin Maalouf, Douglas Kennedy, Kamel Daoud et Mathieu Belezi.



- 20 - 23 mars 2015, 35e Salon du livre de Paris / Porte de Versailles

Lire aussi
29e Salon du livre de Paris
22e Salon du livre de Paris
24e Salon du livre de Paris
23e Salon du livre de Paris
30e Salon du livre de Paris
33e Salon du livre de Paris
26e Salon du livre de Paris
32e Salon du livre de Paris
31e Salon du livre de Paris
25e Salon du livre de Paris


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.