Algeriades > 2003 > Rencontres Cinéma de Gindou

  Rencontres Cinéma de Gindou 2003

Les Rencontres Cinéma de Gindou ont consacré plusieurs temps forts de leur 19è édition à l’Algérie, avec près de vingt-cinq films. Entre un "Hommage à Mohamed Chouikh", un "Panorama d’Afrique et de Méditerranée" et une "Carte blanche à La Cinémathèque de Toulouse", un ciné concert a été donné le 28 août autour du film Le Bled de Jean Renoir.
De Mohammed Chouikh, dont le festival proposait les trois derniers longs métrages, les organisateurs ont tenu à rappeler la carrière d’acteur, avec Le Vent des Aurès de Mohamed Lakhdar-Hamina, Les Hors-la-loi de Tewfik Farès (1969) et Élise ou la vraie vie de Michel Drach (1970).
Le "Panorama" comprenait Frontières de Mostéfa Djadjam, Rachida de Yamina Bachir-Chouikh et des documentaires comme L’Aube des damnés d’Ahmed Rachedi, Boudiaf, un espoir assassiné de Malek Bensmaïl et Francis Fehr, Un jour je repartirai de Chantal Richard (Fr, 2002), Et les arbres poussent en Kabylie de Djamila Sahraoui ou encore Frantz Fanon : "Mémoires d’asile" de Abdenour Zahzah et Bachir Ridouh (Alg, 2002).
La carte blanche à la Cinémathèque de Toulouse a en outre permis d’exhumer "des films inédits ou peu diffusés, des films de propagande et documentaires-fictions tournés par l’armée française et des films de l’époque coloniale." Parmi eux, Octobre à Paris de Jacques Panijel, Certaines nouvelles de Jacques Davila et "un choix de courts-métrages tournés entre 1957 et 1964".
Sans oublier l’un des clous des rencontres 2003, à savoir le ciné concert donné autour du film Le Bled de Jean Renoir, tourné en Algérie à l’âge du cinéma muet.

- 23 - 30 août 2003, 19èmes Rencontres Cinéma de Gindou

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.