Algeriades > 2015 > Pierre Bourdieu | بيير بورديو

  Pierre Bourdieu

Le 10e anniversaire de la disparition de Pierre Bourdieu s’est accompagné d’un retour en force du sociologue pour lequel l’analyse sociologique sert d’outil critique à l’explication du monde. Avec une œuvre très discutée, aujourd’hui traduite en plus de 30 langues et des concepts et clefs comme l’habitus, la violence symbolique, la domination, la reproduction ou le capital culturel, Pierre Bourdieu est l’un des chercheurs en sciences sociales les plus influents au monde. Durant la saison 2012-2013, son œuvre, sa pensée et son action ont fait l’objet de rencontres et de séminaires à la faveur de plusieurs rééditions et la publication des cours donnés au Collège de France, de 1989 à 1992, sur la question de l’État (Seuil/Raisons, 01/12).

Intitulé "De l’expérience algérienne de Pierre Bourdieu à la diffusion internationale de son modèle", un colloque s’est tenu en mai 2006 à Alger à l’initiative du Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH). La rencontre, qui a rassemblé des sociologues et anthropologues d’Algérie, de France, du Brésil, du Maroc, d’Égypte et d’Iran, a porté sur "Production, diffusion et réception de l’œuvre de Pierre Bourdieu", "Traduction et circulation du savoir", "Logique savante et logique militante", "Hiérarchie sociale et domination impensée" et "Champs en chantier".

Né en 1930 à Denguin, au sein d’une famille d’origine paysanne, Pierre Bourdieu passe l’agrégation de philosophie et sert comme appelé en Algérie où il enseigne, entre 1958 et 1961, à la faculté des lettres d’Alger.
Le sociologue se souvient qu’à l’époque où il réalise ses premières enquêtes dans un pays en guerre, après cent trente ans de colonisation dont il met en lumière les violences tant sociale que symbolique, "tout ce qui se rapportait à l’étude de l’Afrique du Nord était dominé par une tradition d’orientalisme. La science sociale était alors hiérarchisée, la sociologie proprement dite étant réservée à l’étude des peuples européens et américains, l’ethnologie aux peuples dits primitifs, et l’orientalisme aux peuples de langues et religions universelles non européens". *
"Mon choix d’étudier la société algérienne est né, précisera-t-il, d’une impulsion civique plus que politique. Je pense en effet que les Français à l’époque, qu’ils soient pour ou contre l’indépendance de l’Algérie, avaient pour point commun de très mal connaître ce pays, [...]. Il était donc très important de fournir les éléments d’un jugement, d’une compréhension adéquate, non seulement aux Français de l’époque, mais aussi aux Algériens instruits qui pour des raisons historiques ignoraient souvent leur propre société."

Outre son entreprise d’ethno-sociologie économique en Algérie et pendant plus de quarante ans, ses travaux porteront sur un grand nombre de sujets comme la culture, l’art, la littérature, la misère sociale, les médias, la politique et le système éducatif. D’une grande culture philosophique, anthropologique et sociologique, il fut titulaire de la chaire de sociologie au Collège de France où il est élu en 1981, et directeur de la revue Actes de la recherche en sciences sociales.
Également directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Pierre Bourdieu a publié quelque vingt-cinq ouvrages.
Il est décédé le 23 janvier 2002 à Paris des suites d’un cancer.

Le colloque que lui a consacré l’Association de Culture Berbère à Paris devait éclairer plus avant la relation de Pierre Bourdieu à la Kabylie, une région à laquelle il est resté attaché comme en témoignent notamment ses travaux sur l’espace symbolique de la maison kabyle ou l’un des derniers publiés comme La Domination masculine. (Photo D. R.)



- 24 mars 2015, "Une sociologie de la révolution coloniale. Abdelmalek Sayad et Pierre Bourdieu en Algérie", Conférence-débat avec Amin Perez, Paris / Musée national de l’histoire de l’immigration
- 18 octobre 2012, "La statistique et les enquêtes de Bourdieu en Algérie" par Claude Seibel et Kamel Kateb, Oran / Institut Français
- 4 mai 2012, Journée "Pierre Bourdieu, l’insoumission en héritage", Paris / Odéon - Théâtre de l’Europe
- 4 février 2012, "Bourdieu et la Kabylie", Rencontre-débat en présence de Tassaadit Yacine (anthropologue, spécialiste de monde berbère) et de Myriam Chopin-Pagotto (historienne), Strasbourg / Galerie Stimultania, 33, rue Kageneck, 67000 Strasbourg, Tel. : 03 88 23 63 11
- 16 janvier 2012, "Bourdieu, une aventure théorique et politique", Rencontre précédée de la projection de La Sociologie est un sport de combat de Pierre Carles, en présence du réalisateur, Paris / Maison des métallos, 94, rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e, Tel. : 01 48 05 88 27
- 12 novembre 2008 : Conférence de Sylvain Laurens : "Pierre Bourdieu et l’Algérie". Autour des Deux Algérie de Pierre Bourdieu d’Enrique Martin-Criado (éd. du Croquant, 2008) et de Esquisses algériennes, édité et présenté par T. Yacine (Seuil, 2008), Bibliothèque du Centre d’histoire sociale, 9, rue Malher, Paris 4è
> Sur le site de la Cité nationale de l’Histoire de l’Immigration
- 27 - 29 mai 2006, Colloque "De l’expérience algérienne de Pierre Bourdieu à la diffusion internationale de son modèle", Alger / Musée du Bardo
- 20 mai 2006, Colloque "La Kabylie de Bourdieu", organisé par l’Association de Culture Berbère, Salle de la CFDT, 2, boulevard de la Villette, Paris 19è

- 20 février 2003, Colloque "Autour de Pierre Bourdieu et de la rencontre de l’ethnologie et de la sociologie", Paris / Institut du Monde Arabe



Pierre Bourdieu et l’Algérie

- Esquisses algériennes
de Pierre Bourdieu
Textes édités et présentés par Tassadit Yacine
(Paris, Le Seuil-Liber, 2008)

- La Domination masculine
(Paris, Le Seuil-Liber, 1998)
(Rééd., Paris / Le Seuil - Points Essais, 2012)

- La Misère du monde (collectif)
(Paris, Le Seuil-Libre examen, 1993 ; rééd., Le Seuil-Point, 1998)
(Rééd., Paris / Le Seuil - Points Essais, 2012)

- Esquisse d’une théorie de la pratique, précédé de Trois études d’ethnologie kabyle
(Genève/Paris, Droz, 1972 ; Rééd., Paris, Le Seuil-Point Essais, 2000)
(Rééd., Paris / Le Seuil - Points Essais, 2012)

- Le Déracinement. La crise de l’agriculture traditionnelle en Algérie
En collaboration avec Abdelmalek Sayad
(Paris, Minuit, 1964 ; rééd., 1977)

- Travail et travailleurs en Algérie
Sous la direction de Pierre Bourdieu, avec Alain Darbel, Jean-Paul Rivet et Claude Seibel
(Paris/La Haye, Mouton, 1963)

- Algérie, 1960. Structures économiques et structures temporelles
(Paris, Minuit, 1977)

- Sociologie de l’Algérie
(Paris, PUF, Coll. Que sais-je, 1958 et rééditions)
(Rééd., Paris, PUF-Quadrige, 06/2010)

-------------------

Sur Pierre Bourdieu et l’Algérie :

- Bourdieu in Algeria : Colonial Politics, Ethnographic Practices, Theoretical Developments
by Jane E. Goodman and Paul A. Silverstein (eds.)
(Lincoln/London, University of Nebraska Press, 2009)

- Les Deux Algéries de Pierre Bourdieu
d’Enrique Martin-Criado
Traduit de l’espagnol par Hélène Bretin
(Paris, Éditions du Croquant, 2008)

* Autour de Pierre Bourdieu et de l’anthropologie
Awal (n° 21, Paris, mai 2000)

-------------------

Voir :

- La Sociologie est un sport de combat, un film de Pierre Carles (146 min., Fr, 2001)



Sur le Web :

- Pierre Bourdieu un hommage

- Pierre Bourdieu, sociologue énervant

- Le Monde diplomatique

Lire aussi
Bourdieu et la Kabylie
Pierre Bourdieu : Images d’Algérie
Esquisses algériennes de Pierre Bourdieu


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.