Algeriades > 2014 > Patrice Chagnard

  Impression, musée d’Alger de Patrice Chagnard

Etabli face à l’entrée pincipale du Jardin d’essais et inauguré en 1931, année du centenaire de la colonisation française, le musée des Beaux-Arts d’Alger est l’œuvre de l’architecte Paul Guion. Avec ses salles de peintures, une galerie de sculpture, une galerie de moulages, une bibliothèque et un cabinet d’estampes, le musée a d’abord accueilli les collections du musée municipal d’Alger.
Jean Alazard (1887-1960), son premier conservateur est historien de l’art et spécialiste de la Renaissance italienne. Professeur à la Faculté d’Alger, ancien directeur du musée municipal, il restera à son nouveau poste jusqu’en 1960 et sera "à l’origine de la constitution d’une collection unique d’œuvres du 14e au 19e siècle, d’art flamand, hollandais, italien et français...
La collection du Cabinet des estampes conserve près de mille cinq cent pièces de Delacroix, Ingres, Degas, De Barye, Chassériau, Fromentin..."
, dont une soixantaine était visible à l’exposition "De Delacroix à Matisse. Dessins du musée des Beaux-Arts d’Alger" au Louvre.
"Après l’indépendance de l’Algérie, la collection prend un nouvel essor avec une politique d’acquisition dynamique d’œuvres d’artistes contemporains algériens, et des dons d’œuvres d’artistes internationaux."
Pour Patrice Chagnard, réalisateur de Impression, musée d’Alger, "les œuvres [...] exposées ici, héritées pour la plupart d’un passé colonial, ont aux yeux des visiteurs davantage de mystère que de sens... Ici, le vent de l’histoire n’a jamais cessé de souffler. Pourtant quelque chose lui résiste obstinément. Est-ce le caractère intemporel des œuvres ? Une volonté inconsciente d’oublier les blessures du passé ? Un peu de tout cela sans doute. Et surtout : notre rapport à l’Art ne se conjugue jamais autrement qu’au présent. Dans le lieu clos de cette "maison des merveilles", comme on l’appelle ici, la vraie question, c’est : qui regarde qui ?" (Crédit Photo : DR)



- 3 août 2014, Musée des Beaux-Arts d’Agen
- 5 - 14 novembre 2004, 24e Festival international du film d’Amiens - "Le Monde comme il va"




- Diff. : 9 novembre 2003 à 9 h 20 (hertzien) et mardi 11 novembre à 23 h 15 (câble et satellite) sur France 5


Impression, musée d’Alger
un film de Patrice Chagnard
(52 min., Fr, 2003)
Une coproduction les Films d’Ici, France 5 et le Musée du Louvre

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.