Algeriades > 2003 > Panoramiques

  Panoramiques : Algériens-Français, bientôt finis les enfantillages ?

"Il est devenu banal de répéter qu’entre la France et l’Algérie on ne cesse de jouer à "je t’aime moi non plus". Un jour, c’est le grand amour, trois mois plus tard crépitent à nouveau des rafales de mitrailleuses verbales et de ressentiments inassouvis. Que faire pour en finir avec ce yoyo improductif et répétitif ? Labellisé par l’Année de l’Algérie en France, ce numéro a été conçu bien avant par Guy Hennebelle, alias Halim Chergui, et réalisé avec le concours d’un Algérien d’Algérie et d’un Algérien de France. Une dizaine d’auteurs français, pieds-noirs, juifs ou non, de droite ou de gauche, expriment généralement avec vigueur, parfois avec rancoeur, leur amour blessé pour une Algérie toujours aimée. Et une dizaine d’Algériens d’ici et de là-bas, proches du régime ou opposés à lui, expriment de même leurs états d’âme ambivalents sur une France qui ne leur sera jamais étrangère. Un numéro "explosif" qui se veut à la fois cure psychanalytique et propositions pour un avenir apaisé et reconstructeur."

Panoramiques
n° 62, Coéd. Corlet-Marianne, 1er trim. 2003
Dirigé par Mouloud Achour, Guy Hennebelle, Nourredine Saadi

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.