Algeriades > 2001 > Oktobre

  Semaine du théâtre algérien

Cette manifestation du Centre Dramatique national du Languedoc-Roussillon a poursuivi son exploration des écritures théâtrales avec en particulier une Quinzaine sur le théâtre de langue allemande et une Semaine consacrée à une facette moins connue des écritures contemporaines en Algérie. On pouvait y découvrir une création, Habil oua Habil du journaliste écrivain H’mida Ayachi, une parabole sombre portée à la scène par Azzeddine Abbar. (Avec Nidal el-Mellouhi et Abdelkader Blahi / Musique : Cheikh Abdelaoui)
Pas moins de cinq pièces ont été mises en espaces ou données en lecture : El Agouâl (Les Dires) du dramaturge Abdelkader Alloula (1929-1994), assassiné dans la rue, Tant qu’il y aura du soleil d’après L’Enfer et la folie du poète Youcef Sebti (1943-1993), assassiné dans son lit (adaptation de Malika Saber), suivies de trois textes de Omar Fetmouche, H’mida Ayachi et Sandrine Charlemagne.

- L’Instit de Omar Fetmouche, par Ahcène Azezni et Omar Fetmouche, direction : Omar Fetmouche
- Tant qu’il y aura du soleil, d’après L’Enfer et la folie de Youcef Sebti, adaptation de Malika Saber, par Ahmed Benaïssa et Sandrine Charlemagne, direction : Ahmed Benaïssa
- Une nuit algérienne de H’mida Layachi, par Ahcène Azezni et Fouad Dekkiche, direction : Luc Sabot
- Les Dires (El-Agouâl) d’Abdelkader Alloula, par Raja Alloula, Ahmed Benaïssa, Ahcène Azezni... direction : Jean-Marc Bourg
- Sous la forme d’un atelier d’écritures croisées, tout au long de la semaine, Un rêve d’Algérie a réuni des auteurs algériens et français (Omar Fetmouche, H’mida Ayachi, Laurent Gaudé et Mickaël Glück) et a donné lieu à des mises en voix, suivies d’un débat portant sur Écritures et résistances.
- C’est à Testament du nouvel an de Sandrine Charlemagne qu’est revenu le soin de clôre le programme. La pièce a été lue par Ahmed Benaïssa et Karin Ykhlef, sous la direction de Jean-Claude Fall.



- 2 - 6 octobre 2001, Oktobre, Semaine du théâtre algérien, Centre Dramatique national de Montpellier, CTM-Théâtre du Hangar, Quartier Boutonnet, 3, rue Nozeran
Théâtre des Treize Vents, Tel : 04 67 99 25 25

Avec le soutien d’algeriades.com

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.