Algeriades > 2000 > Norbert Régina

  Norbert Régina

Né à Oran, Norbert Régina (1947-2000) a quitté l’Algérie en 1964. Journaliste à Nice-Matin, il rejoint ensuite L’Express où il devient secrétaire général de la rédaction jusqu’en 1987. Il travaillera également à Science & Vie.
L’auteur des Rives du Potomac (Mazarine, 1980) ou encore de Vincent à double tour (Stock, 1985) a publié une trilogie consacrée à l’Algérie. Faisant suite à Ils croyaient à l’éternité, premier volet de sa fresque allant de 1940 à 1960, Les Crépuscules d’Alger se déroule au cœur de la guerre, suivi de La Femme immobile.
Norbert Régina est décédé le 22 janvier 2000 des suites d’un cancer.

- Ils croyaient à l’éternité
(Paris, Flammarion, 1989)
- Les Crépuscules d’Alger
(Flammarion, 1991)
- La Femme immobile
(Flammarion, 1992)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.