Algeriades > 2010 > Nadia Kaci

  Laissées pour mortes. Le lynchage des femmes de Hassi Messaoud

"Le 13 juillet 2001, à Hassi Messaoud, ville pétrolifère du Sud de l’Algérie, à la suite d’un prêche virulent de l’imam, près de 500 hommes agressent et torturent plus d’une centaine de femmes au cours d’une expédition punitive. L’humiliation publique, le mépris de la famille et la peur des représailles succèdent à cette nuit de cauchemar que la plupart des victimes choisissent d’oublier. Mais certaines refusent de se résigner et exigent la condamnation des coupables - Rahmouna Salah et Fatiha Maamoura se sont battues jusqu’au procès. De leur enfance au sein de familles patriarcales à la naissance de leurs enfants, en passant par leurs mariages, répudiations et divorces, elles relatent la difficulté de vivre hors du joug des hommes dans une société qui connaît de terribles bouleversements."

Rahmouna Salah et Fatiha Maamoura sont nées et ont grandi en Algérie. Avec ce témoignage courageux, elles poursuivent leur combat.

Nadia Kaci, comédienne (Ça commence aujourd’hui de Bertrand Tavernier, 1998 ; Viva Laldjérie et Délice Paloma de Nadir Moknèche, 2004 et 2006) a été leur plume discrète. (Présentation de l’éditeur)



Laissées pour mortes. Le lynchage des femmes de Hassi Messaoud
Témoignage de Rahmouna Salah et Fatiha Maâmoura, recueilli par Nadia Kaci
(Paris, Max Milo, 2010)
Parution : 11 février



Femmes de Hassi Messaoud > Ça recommence / Revue de presse

- Elles sont attaquées de nuit par des jeunes encagoulés : Chasse aux femmes vivant seules à Hassi Messaoud par Salima Tlemçani (El Watan, 11 avril 2010)

- Violences à l’égard des femmes à Hassi Messaoud : Les victimes et les associations exigent une protection de l’Etat par Salima Tlemçani (El Watan, 15 avril 2010)

- Algérie, le lynchage des femmes de Hassi Messaoud se poursuit par Nadia Kaci (Le Monde, 22 avril 2010)

Lire aussi
Haine des femmes, d’après Laissées pour mortes de Nadia Kaci
Femmes en quête de terres de Nadia Kaci


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.