Algeriades > 2003 > Nacera Belaza

  Paris - Alger

"L’Algérie ne fait pas partie du monde, confie Nacera Belaza. C’est comme si elle lui tournait le dos pour s’enfoncer dans son propre ventre. Créer là-bas : c’est retrouver le sens profond du cri et mesurer à chaque instant ses propres résistances. L’air y est sec, cassant, rien ne peut grandir, tout est condamné à rompre. La pensée semble être en cage. Le corps lui, brûle encore ses dernières réserves. Il faut tenir pour crier, il faut crier pour que tout recommence.
De cette intime conviction, la chorégraphe a tiré l’argument d’une nouveau spectacle conçu à Alger et interprété avec sa sœur Dalila et trois danseurs sélectionnés lors d’ateliers organisés sur place. J’ai pensé qu’il faudrait peut-être planter un phare au coeur de l’Algérie pour faire signe au reste du monde pour lui dire la vie d’une manière désespérée et pourtant si tenace, prendre place dans ce phare et croire qu’on est au centre du monde.
Moins de bruit, le film documentaire d’Hélène Bouquin (54 min., Fr, 2003), restitue à sa manière l’aventure de cette création à Marseille et Alger. (photo © Gérard Nicolas)



Paris - Alger
Chorégraphie de Nacera Belaza
Avec Nacera Belaza, Dalila Belaza, Lamine Drissi, Farès Fettane, Farid Haouch


Le Site de Nacera Belaza

Lire aussi
Le Feu de Nacera Belaza


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.