Webnews > 2010 > Mohammed Dib | محمد ديب

  Mohammed Dib > Bibliographie

Lire aussi
Mohammed Dib
Simorgh
Laëzza
Comme un bruit d’abeilles
Théâtre de Mohammed Dib

 Trilogie Algérie
de Mohammed Dib
(La Grande maison (1952), L’incendie (1954), Le Métier à tisser (1957), suivis de L’Ami (nouvelle, 1947))
Introduction de Naget Khadda
Postface de Mourad Djebel
(Alger, Barzakh, 2006 ; 2010)
 Laëzza
(Paris, Albin Michel, 2006)
 Simorgh
(Albin Michel, 2003)
 L.A. Trip (roman)
(Paris, La Différence, 2003)
 Comme un bruit d’abeilles (nouvelles)
(Albin Michel, 2001)
 L’hippopotame qui se trouvait vilain (conte)
Illustrations d’Emmanuel Kerner
(Albin Michel, 2OO1)
 Salem et le sorcier (conte)
(Rabat, Yomad, 2OOO)
 Le Cœur insulaire (poèmes)
(La Différence, 2000)
 Si Diable veut
(Albin Michel, 1998)
 L’Enfant Jazz (poèmes)
Ilustrations de Rachid Koraïchi
(La Différence, 1998)
Prix Mallarmé
 L’Arbre à dire (essai)
(Albin Michel, 1998)
 L’aube Ismaël (poèmes)
(Tassili, 1996 ; Rééd., Alger, Barzakh, 2002)
 La Nuit sauvage (nouvelles)
(Albin Michel, 1995)
 L’Infante maure (roman)
(Albin Michel, 1994)
(Alger, Editions Dahlab, 1994)
 Tlemcen ou les lieux de l’écriture
Texte de Mohammed Dib
Photographies de Philippe Bordas et Mohammed Dib
(Paris, La Revue Noire, 1994)
 Le Désert sans détour (roman)
(Paris, Sindbad, 1992)
Prix de l’Amitié franco-arabe
(Rééd., La Différence, 2006)
 Neiges de marbre (roman, trilogie finlandaise)
(Sindbad, 1990)
(Rééd., La Différence, 2003)
 Le Sommeil d’Ève (roman, trilogie finlandaise)
(Sindbad, 1989)
(Rééd., La Différence, 2003)
 O vive (roman)
(Sindbad, 1987)
 Les Terrasses d’Orsol (roman, trilogie finlandaise)
(Sindbad, 1985)
(Rééd., La Différence, 2002)
 Mille houras pour une gueuse (théâtre)
(Paris, Le Seuil, 1980)
 Feu beau feu (poèmes)
(Le Seuil, 1979)
(Rééd., La Différence, 2001)
 Habel (roman)
(Le Seuil, 1977)
 Omneros (poèmes)
(Le Seuil, 1975)
(Rééd., La Différence, 2006)
 Le Chat qui boude (conte)
(Paris, La Farandole, 1974)
 Le Maître de chasse (roman)
(Le Seuil, 1973)
 Dieu en barbarie (roman)
(Le Seuil, 1970)
 Formulaires (poèmes)
(Le Seuil, 1970)
 La Danse du roi (roman)
(Le Seuil, 1968)
 Le Talisman (nouvelles)
(Le Seuil, 1966)
(Rééd., Arles, Actes Sud-Sindbad, 1997)
 Cours sur la rive sauvage (roman)
(Le Seuil, 1964)
 Qui se souvient de la mer (roman)
(Le Seuil, 1962)
 Ombre Gardienne (poèmes)
(Paris, Gallimard, 1961)
Préface de Louis Aragon
(Rééd., Sindbad ; La Différence, 2003)
 Un Été africain (roman)
(Le Seuil, 1959)
 Baba Fekrane (contes)
Dessins de Mireille Miailhe
(La Farandole)
 Le métier à Tisser (roman, trilogie Algérie)
(Le Seuil, 1957)
 Au Café (nouvelles)
(Gallimard, 1955)
(Rééd. Sindbad, 1984 ; Actes Sud-Sindbad, 1996)
 L’Incendie (roman, trilogie Algérie)
(Le Seuil, 1954)
 La Grande maison (roman, trilogie Algérie)
(Le Seuil, 1952)



Anglais / English

 La Trip : A Novel in Verse (Bilingual Edition)
Translated and with an Afterword by Paul Vangelisti
(Los Angeles, Green Integer, 2003)
 The Savage Night (La Nuit sauvage)
Translated and with an introduction by C. Dickson
(University of Nebraska Press, 2001)
 Who Remembers the Sea (Novel, Qui se souvient de la mer ?)
Translated by Louis Tremaine
(Washington D.C., Three Continents Press, 1985)



Allemand / Deutsch

Die maurische Infantin (Roman, L’Infante maure)
Übersetzt von Regina Keil
(Köln, Kiepenheuer & Witsch, 1997)
 Wüsten (Roman, Le Désert sans détour)
Übersetzt von Stephan Egghart
(Mainz, Donata Kinzelbach, 1993)
 Und ich erinnere mich an das Meer (Roman, Qui se souvient de la mer ?)
Übersetzt von Helga Walter
(Berlin, Orient, 1992)
 Die Terrassen von Orsol (Roman, Les Terrasses d’Orsol)
Übersetzt von von Barbara Rösner-Brauch
(Freiburg, Beck & Glückler, 1991)
 Habel (Roman)
Übersetzt von Helga Walter
(Mainz, Donata Kinzelbach , 1991)
 Und die Vögel werden singen (Le Talisman)
Übersetzt von Helga Walter
(Meerbusch, Orient, 1974)
(Berlin, Orient, 1994)
 Algerische Tiermärchen (Erzählungen, Baba Fekrane)
(Übersetzt von Hildegard Müller und Josef-Hermann Sauter)
(Berlin, Altberliner Verl. Lucie Großer, 1963)
 Der Webstuhl (Le Métier à tisser) (Roman, Algerische Trilogie 3)
Übersetzt von Karl Heinrich
(Berlin, Volk und Welt | Düsseldorf, Progress, 1959)
 Der Brand (L’Incendie) (Roman, Algerische Trilogie 2)
(Berlin, Volk und Welt | Düsseldorf, Progress, 1956)
 Das große Haus (La Grande maison) (Roman, Algerische Trilogie 1)
Übersetzt von Herbert Bräuning
(Berlin, Volk und Welt | Düsseldorf, Progress, 1956)

 


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.