Algeriades > 2001 > Malek Alloula | مالك علولة

  Alger, photographiée au 19e siècle

Poète, critique et essayiste, né à Oran et établi en France depuis 1968, Malek Alloula s’est notamment signalé par la publication d’un essai intitulé Le Harem colonial. Images d’un sous érotisme (Genève-Paris, Slatkine, 1981 ; Rééd., Seguier, 2001). L’auteur y dénonçait les avatars d’une photographie coloniale qui a mis en scène un "Orient plus vrai que nature" florissant avec l’essor de la carte postale.
Avec Alger, photographiée au 19e siècle, sur un texte écrit à la première personne dans lequel il revient à sa propre rencontre avec la capitale algérienne en 1965, Malek Alloula nous emmène à la découverte de la ville vue par des photographes qui ont fait le voyage d’Alger à partir de 1860.



Alger, photographiée au 19e siècle
par Malek Alloula
(Paris, Marval, 2001)

Lire aussi
Malek Alloula


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.