Algeriades > 2006 > Les Folies berbères

  Les Folies berbères

On doit à la ténacité de Yacine et Hichem Mesbah, la re-création de cette parodie de music-hall qui connut son heure à Alger, au début des années 90. Un spectacle que nous avions alors soutenu sous la forme d’une présentation flamboyante à la salle Ibn Zeydoun. Lors de sa reprise au printemps 2003, les trois comédiens aux talents multiples ont été rejoints par le musicien Redouane Khalil. Décoiffant !

A travers des reprises de chansons populaires arabes, kabyles ou françaises et des sketches courts et efficaces, les quatre infatigables comparses jouent, chantent et miment une caricature de chanteur de chaabi, des émigrés kabyles qui noient leur blues dans l’alcool, un combat de sumos, des rappeurs, l’art de la prise du tabac à chiquer, une scène de drague, sans oublier de réveiller le souvenir des années passées à « faire la chaîne » (faire la queue) pour d’improbables achats.

Les Folies berbères, qui a révélé leurs talents et les a fait connaître, a été créé en 1992 à la sortie de l’Institut d’art dramatique de Bordj el-Kiffan d’où sont issus Hichem, Yacine Mesbah et Athmane Bendaoud. Un institut où ils se souviennent avoir suivi avec passion et assiduité quatre années de formation pluridisciplinaire avec au programme du théâtre, de la danse et du chant, mais aussi de l’équitation ou de l’escrime.

Hichem Mesbah a été sollicité depuis par la télévision, le cinéma et le théâtre où il s’est illustré dans La Cuisine d’Arnold Wesker, mis en scène par Claudia Stavisky au théâtre des Célestins à Lyon (2004), El Manara et Hakda oula ktar, la récente série en caméra cachée, de Belkacem Hadjadj ou encore Dix millions de centimes (2003, inédit) et Gourbi Palace (2005) de Bachir Derraïs. Yacine Mesbah est, lui, apparu dans Chouchou, puis Bab el Web de Merzak Allouache et plus récemment dans Beur, blanc, rouge de Mahmoud Zemmouri, qui sort en mai à Alger et Paris. Athmane Bendaoud a, pour sa part, joué dans Un voyage pas comme les autres, un théâtre interactif sur le thème de l’exil et des réfugiés, donné en 1999 au parc de la Villette à Paris sous le patronage du HCR, Clan Destin d’Abdelhamid Krim (1999), Les Suspects de Kamel Dehane et la série télé Nass Mlah City.
En compagnie du musicien Redouane Khalil, cette ultime tournée des Folies berbères a été donnée en hommage à Kheireddine Amroun, leur ami et condisciple de l’Institut d’art dramatique, disparu en novembre 2005 à l’âge de 38 ans.



- 15 - 18 octobre 2006, Alger / Salle Ibn Zeydoun, Tel. : 213 - (0)21 67 10 17
- 7 - 11 avril 2006, Alger / Salle Ibn Zeydoun, Tel. : (0)21 67 10 17 ; 13 - 14/04, Béjaïa / Théâtre régional ; 15 - 16/04, Annaba / Théâtre régional ; 17 - 18/04, Alger / L’Algeria

- 2 - 6 février 2003, Salle Ibn Zeydoun, Alger ; 9 - 10/02, salle Ibn Khaldoun, Alger ; 15 - 16/02, Palais de la Culture, Alger
- 29 - 30 avril 2003, Espace Jemmapes, 116, quai de Jemmapes, Paris 10è, Tel. : 01 48 03 11 09 ; 16 mai, Centre Culturel Algérien, Paris 15è

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.