Algeriades > 2003 > Le Dessin de presse en Algérie

  Le Dessin de presse en Algérie

A côté d’une production d’albums restée timide depuis plus de trente ans, le dessin de presse a incontestablement permis à deux générations de dessinateurs de croquer avec des fortunes diverses l’actualité, le vécu et la vie rêvée des Algériens. La première compte des célébrités comme Chid, Aït Kaci et Slim, le père du couple Bouzid et Zina, mais aussi Haroun, Hiazemzizou, Arab, Hankour, Maz, Melouah, Daho, Dorbane, Aïder, Tenani, Amouri et Bouslah.
Au tournant des années 90, les aînés ont été rejoints par une jeune vague née à la faveur des promesses de démocratisation et de la privatisation de la presse écrite. Emmenée par Dilem qui persiste et signe un dessin quotidien depuis plus de dix ans, on y trouve notamment Fathy, Gyps, Amari, Dahmani et Daïffa, qui ont fait à leur manière les beaux jours de la presse écrite en Algérie.

- 17 - 19 janvier 2003, Carquefou
- 15 mars - 15 avril 2003, Maison de la Radio, Paris
- 22 avril - 19 mai 2003, Centre Pablo Neruda et Médiathèque de Bagnolet ; Longwy ; Décines ; Antibes ; Marseille

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.