Algeriades > 2001 > Jean Geiser

  Belles Algériennes de Geiser

Né à la Chaux-de-Fonds, Jean-Théophile Geiser (1848-1923) grandit à Alger. Il s’associera à Alary, l’un des premiers photographes d’Algérie, s’installe ensuite rue Bab Azzoun à l’enseigne "Jean Geiser" et propose des "Vues et types de toute l’Algérie". Il possèdera en outre un atelier rue Bab el-Oued, une succursale à Blida puis une seconde à Oran et restera très actif jusqu’en 1908.
Jean Geiser s’est éteint à Alger où il a été inhumé.
Leyla Belkaïd a auparavant publié Algéroises. Histoire d’un costume méditerranéen (Aix-en-Provence, Edisud, 1998, Préface de Paul Balta).
A travers les portraits et cartes postales de Geiser, introduits par un texte du poète Malek Alloula, cet ouvrage décline les costumes, parures et bijoux des Belles Algériennes au XIXe siècle.

Belles Algériennes de Geiser
Commentaires de Leyla Belkaïd
précédé de L’autre regard de Malek Alloula
(Paris, Marval, 2001)

Lire aussi
L’Algérie coloniale en images


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.