Algeriades > 2012 > James Blue

  Les Oliviers de la justice de James Blue

Entre fiction et documentaire, adapté du roman* largement autobiographique de Jean Pélégri, Les Oliviers de la justice, qui met en scène un pied-noir de retour au pays au chevet d’un père à l’agonie, ressuscite l’image du père de l’auteur et son rêve algérien. Tourné aux tout derniers mois de la guerre d’Algérie dans les plaines de la Mitidja et les rues d’Alger, avec des acteurs non professionnels pour la plupart, ce film témoigne à sa manière de la fin de l’Algérie coloniale.



James Blue > Les Oliviers de la justice (78 min.)


- 10 et 15 novembre 2012, Rétrospective "Algérie, de la conquête à l’indépendance", 13e Festival du Film d’Arras
- 1er juillet 2012, Maghreb des Films à Paris : Algérie, "naissance d’une nation", Paris / Cinéma 3 Luxembourg
- 14 - 21 avril 2012, Rétrospective "La Guerre d’Algérie dans le cinéma français", Festival international du Film indépendant de Lille
- 31 janvier 2012, "La guerre d’Algérie, images et représentations", Paris / Forum des Images
- 4 - 14 mars 2006, 17è Festival Travelling de Rennes



Les Oliviers de la justice
un film de James Blue
(81 min., Alg/Fr, 1962)
Avec Pierre Prothon, Jean Pélégri, Marie Decaître, Huguette Poggi
Scénario de Jean Pélégri et James Blue
- Reprise en France : 3 novembre 2004

- DVD in La Guerre d’Algérie
(Le Monde/Editions Montparnasse, 2004)



*Les Oliviers de la justice (roman)
(Paris, Gallimard, 1959)
Grand Prix catholique de Littérature 1960
in Algérie. Un rêve de fraternité
(Rééd., Paris, Omnibus, 1997)
(Rééd., Paris, Atlantis, 1999)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.