Algeriades > 2002 > Jacques Ferrandez | جاك فيرنداز

  La Guerre fantôme

"L’action, au début du récit, se situe en Algérie en novembre 1954, au cours des premières semaines de l’insurrection. On suivra en parallèle les destinées des différents personnages : Sauveur et Marianne, jeunes français insouciants qui demeurent à Alger. Samia, étudiante en médecine et son cousin Ali, également étudiant. Octave, proche parent de Marianne, gradé récemment rentré de Dien Bien Phu pour venir grossir les rangs de l’armée française en Algérie. Mourad enfin, qui prendra le maquis pour le FLN montant. Le récit s’articule cependant autour du jeune berger Saïd, qui habite un village perdu dans lequel tous les personnages se rendront à un moment ou l’autre de l’histoire. Ferrandez nous livre, avec la sensibilité qu’on lui connaît, une histoire empreinte de vérité, de vécu. Les héros ne sont jamais jugés, l’auteur cherche au contraire à analyser le parcours des individus. Chaque communauté présente en Algérie à l’époque est représentée, ainsi que ses réactions face aux grands tourments de l’Histoire." (Présentation de l’éditeur)



La Guerre fantôme
de Jacques Ferrandez
(Carnets d’Orient, Vol. 6)
Préface de Gilles Kepel
(Paris, Casterman, 2002)

Lire aussi
Dernière demeure
Alger la noire
L’Hôte d’Albert Camus par Jacques Ferrandez
Rue de la Bombe
Terre Fatale
Midi pile, l’Algérie
Carnets d’Orient de Jacques Ferrandez
La Fille du Djebel Amour


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.