Algeriades > 2012 > Jacques Davila

  Certaines nouvelles de Jacques Davila

Jeune étudiant à Paris, Pierre est en Algérie pour les grandes vacances. Sur une plage du littoral oranais, à la fin de l’été 1961, deux familles vivent les derniers mois de l’Algérie française. Il y a là Hélène et Jean, la mère et le beau-père de Pierre, qui sont enseignants. Leur maison est mitoyenne de celle de Mayette et de son ami Georges, qui donne sur la plage. Hors champ, la guerre est partout qui envahit peu à peu tous les échanges. Jean prône des idées libérales et Georges est proche de l’O.A.S.

1961 fut aussi le dernier été de Jacques Davila en Algérie. Entrepris en 1975, Certaines nouvelles ne sort qu’en 1979 et décroche le prix Jean-Vigo. Né en 1941 à Oran et décédé prématurément en 1991 en France, le cinéaste signait là son premier long métrage suivi de Qui trop embrasse (1986) et La Campagne de Cicéron (1988).



- 6 juillet 2012, Maghreb des Films à Paris : Algérie, "naissance d’une nation", Paris / Cinéma 3 Luxembourg
- 23 - 30 août 2003, 19e Rencontres Cinéma de Gindou - "Carte blanche à La Cinémathèque de Toulouse"


- 1ère diff. : 1er décembre 2003 à 21h ; 4/12 à 16h25 ; 6/12 à 11h40 ; 9/12 à 13h25 ; 12/12 à 22h35 ; 15/12 à 17h45 sur Cinéma Auteur



Certaines nouvelles
un film de Jacques Davila
(97 min., Fr, 1978)
Prix Jean Vigo 1979
Avec Micheline Presle (Hélène), Bernadette Lafont (Mayette), Gérard Lartigau (Pierre), Caroline Cellier (Françoise)
Sortie : 19 mars 1980

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.