Algeriades > 2002 > Gilles Granouillet

  Nuit d’automne à Paris

"À Paris, Madame Marthe, aidée par Aïcha, tient une salle de boxe. Elle vient de quitter l’Algérie avec Lounis, peut-être un futur champion, certainement son tout jeune amant. Ce soir-là, Zale frappe à sa porte. Zale l’ancien para qu’elle a connu de l’autre côté de la Méditerranée vient lui demander un service, juste une nuit... cette nuit du 17 octobre 1961 où, à l’appel du F.L.N., les immigrés algériens s’apprêtent à manifester en plein Paris."
A la lecture de Meurtres pour mémoire de Didier Daeninckx (Gallimard, 1984) et de La Bataille de Paris. 17 octobre 1961 de Jean-Luc Einaudi (Le Seuil, 1991), autour de cette date longtemps occultée dans la mémoire française, Guy Rétoré a demandé ce texte à Gilles Granouillet. Une histoire d’amour sur fond de guerre d’Algérie.



- Mars - avril 2000, Théâtre de l’Est Parisien, Paris 20è



Nuit d’automne à Paris
de Gilles Granouillet
Mise en scène de Guy Rétoré
(Paris, L’Avant-Scène Théâtre, 2002)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.