Algeriades > 2006 > Florence Dauchez

  Rachida, lettres d’Algérie de Florence Dauchez

Dans une cité HLM de la banlieue d’Alger, Rachida a la charge de ses sept enfants qu’elle élève seule depuis son divorce. Portrait de famille, en même temps que témoignage d’une femme et mère algérienne, ce film a été tourné alors que le pays s’enferrait dans la violence.
Militant islamiste, l’aîné Mohamed était aussi l’imam de la cité. Arrêté, puis condamné à mort, il a vu sa peine commuée en prison à perpétuité. Samir est policier. Il sera assassiné pendant le montage du film.
Salima, jeune championne de Judo qui a représenté l’Algérie à Tokyo, s’apprête à renoncer à sa carrière, parle de se marier et de porter le voile, pendant que Tarek et Amal vont à l’école, se comptent parmi les fans de la série française Hélène et les garçons et rêvent de passer à la télévision.
Ce documentaire de Florence Dauchez a été couronné du prix Albert Londres.



- 4 - 14 mars 2006, 17è Festival Travelling de Rennes
- 9 et 23 décembre 2001, Documentaire sur Grand Ecran, La Lettre au cinéma, Cinéma des Cinéastes, 7, avenue de Clichy, Paris 17è, Tel : 08 30 68 97 17



Rachida, lettres d’Algérie
un film de Florence Dauchez
(Doc., 52 min., Fr, 1994)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.