Algeriades > 2004 > FIPA

  17e Festival international de programmes audiovisuels

Avec Yamina Benguigui pour présidente, la 17ème édition du Fipa de Biarritz présentait quelque 130 films des cinq continents en compétition, dont Une autre guerre d’Algérie de Djamel Zaoui (Fr, 2003) dans la catégorie "Grands reportages et Faits de société". Quarante ans après la fin de la guerre d’indépendance, l’auteur-réalisateur aborde "une autre histoire de cette guerre, faite elle aussi de trahisons, de pressions indues et de meurtres...", celle de l’impitoyable lutte d’influence que se livrèrent les militants du FLN et ceux du MNA de Messali Hadj.

Plusieurs autres films, hors compétition, évoquent à leur manière l’Algérie. Les Escadrons de la mort - L’École française de Marie-Monique Robin (Fr, 2003) rappelle comment, "après la bataille d’Alger, la France et son armée ont exporté en véritables experts, les méthodes de lutte anti-subversive en Amérique latine et aux États-Unis dans les années 60." Les Escadrons de la mort - L’École française a depuis été diffusé en septembre 2003 sur Canal Plus, puis en septembre 2004 sur Arte.
Droit du sol de Diden Zegaoui (Fr, 2003) s’interroge, pour sa part, sur les questions de la mort, chez les immigrés et les musulmans, et de "l’endroit où reposera notre corps".

Un marché sélectif, le Fipatel, proposait par ailleurs un grand nombre de programmes parmi lesquels, Les Belles Étrangères de Dominique Rabourdin (Fr, 2003), Fernand Pouillon, le roman d’un architecte de Christian Meunier (Fr, 2003) et Freedom Now ! : Raï ! Raï ! Raï ! Cheikha Rabia & Bellemou de Claude Santiago (Fr, 2003).




- 20 - 25 janvier 2004, Festival international de programmes audiovisuels, Biarritz

Lire aussi
16e Festival international de programmes audiovisuels


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.