Algeriades > 2005 > Festival du film francophone de Namur

  20e Festival du film francophone de Namur

Parmi les 200 films présentés et outre un large éventail de la production belge, "un cinéma qui s’exporte", la 20è édition du Festival de Namur proposait une quarantaine de premières œuvres (courts et longs métrages, fictions et documentaires confondus) qui traduit une volonté déjà ancienne de privilégier "la jeune création de qualité", selon ses promoteurs.

Les organisateurs ont visionné plus de 700 films pour constituer la sélection qui comprenait Douar de femmes de Mohamed Chouikh (compétition longs métrages), L’ami y’a bon de Rachid Bouchareb (compétition courts métrages) et Quelques miettes pour les oiseaux de Nassim Amaouche (compétition documentaires), pendant que Parabola de Karim Ouelhaj (105 min., Bel, 2005) était projeté en avant-première.
Pour les 20 ans de Namur, une section "Le Fiff se souvient" donnait "un aperçu des premières œuvres de ces "jeunes" réalisateurs alors débutants et aujourd’hui confirmés", à l’image de La Faute à Voltaire d’Abdel Kechiche.



- 23 - 30 septembre 2005, 20è Festival international du film francophone de Namur

Lire aussi
21e Festival du film francophone de Namur


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.