Algeriades > 2006 > Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles

  9e Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles

Jusqu’au 2 décembre, avec le souci de contribuer à "sortir de l’ombre le cinéma du soleil" en favorisant le dialogue multiculturel, le Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles a célébré à sa façon les cinématographies des 20 pays bordant la Grande Bleue. Le festival, qui proposait une compétition internationale, un panorama, une section documentaire (MeDoc), un Focus Balkans et une sélection sur le thème de l’immigration, donnait à voir quelque 66 films en présence de nombreux invités et L’Immeuble Yacoubian (Omaret Yacoubian) de l’Egyptien Marwan Hamed en ouverture (23/11).
L’édition 2006, dont le jury comptait Mostéfa Djadjam et Fellag, a en outre donné un "coup de projecteur" sur l’Algérie (29/11) avec une soirée algérienne et la projection de Barakat de Djamila Sahraoui (en compétition). Parmi les fictions retenues, en relation avec l’Algérie, figuraient Zaïna, cavalière de l’Atlas de Bourlem Guerdjou, Il était une fois dans l’oued de Djamel Bensalah, Rue des figuiers, un téléfilm insolite signé Yasmina Yahiaoui (81’, Fr, 2004) et Cousines, le second court-métrage de Lyès Salem. Au rayon documentaire, les sélectionneurs ont choisi un portrait de prétendant harrag (brûleur) avec Lamine la fuite de Samia Chala, en présence de la réalisatrice, La Traversée d’Elisabeth Leuvrey et Amina ou la confusion des sentiments de Laurette Mokrani.
Pendant dix jours, le festival du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles ce fut aussi un marché méditerranéen, des concerts, des soirées spéciales, des expositions et des débats. Il y eut également du théâtre avec en particulier Femmes en quête de terres de et avec Nadia Kaci. (30/11)



- 23 novembre - 2 décembre 2006, 9e Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.