Algeriades > 2003 > Fellag | ⴼⴻⵍⵍⴰⴳ | فلاڨ

  Opéra d’Casbah

Depuis la fin des années 80, Mohamed Fellag rêvait d’un "opéra chaabi". Pour le cinquième grand spectacle de sa carrière, son adaptation de L’Opéra de quat’ sous de Brecht a buté sur l’obligation de conserver les "songs" de Kurt Weil. Fellag s’est alors attelé à un spectacle original, "une soirée de cabaret algérienne", pour reprendre le mot de Jérôme Savary. La première du spectacle a eu lieu le 28 mars 2003 à Marseille.
L’humoriste et écrivain algérien s’est en outre vu attribuer le prix Raymond Devos de la Langue française, tout juste créé par le ministère de la Culture. Doté de 10 000 euros, le prix, qui bénéficie du mécénat de François Pinault, lui a été remis le 17 mars par Jean-Jacques Aillagon, ministre de la Culture et de la Communication. (photo algeriades, Alger, 1990)



- 24 avril - 29 juin 2003, Opéra Comique, salle Favart, Place Boiëldieu, Paris 2è
- 28 mars - 11 avril 2003, Marseille/Espace Saint-Jean (sous chapiteau)



Opéra d’Casbah
Un spectacle musical imaginé par Fellag
Mise en images : Jérôme Savary
Lumière : Alain Poisson
Direction musicale : Nasredine Dalil
Collaboration artistique : Léonidas Strapatsakis
Avec Fellag, Biyouna, Abdou Elaïdi, un orchestre arabo-andalou et des danseuses

Lire aussi
Fellag
Che bella la vita !
Tous les Algériens sont des mécaniciens
Un bateau pour l’Australie
Le Mécano du vendredi
Le Dernier chameau
Djurdjurassique Bled
Bled Runner de Fellag
C’est à Alger
Comment réussir un bon petit couscous


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.