Algeriades > 2006 > Fellag | ⴼⴻⵍⵍⴰⴳ | فلاڨ

  Le Dernier chameau

Avec Le Dernier chameau, Fellag revient aux émotions de sa propre enfance. Cela commence dans son village de Kabylie par la rencontre, au tout début de la guerre, des premiers Français avec l’arrivée d’une colonne de tirailleurs sénégalais, musulmans de surcroît. Cela se poursuivra, trente ans après l’indépendance, par le départ en France du narrateur. Entre ces deux dates, Fellag s’arrête aux stations de la grande et de la petite histoire qui s’emballe, en particulier à l’âge de la découverte du cinéma, au rythme des apparitions d’Ava Gardner, de Rita Hayworth et autres Sylvana Mangano.

A partir d’un extrait de La Guerre de Troie en compagnie de la belle Sylva Koscina et de Steve Reeves, un des plus fameux tandems de l’âge d’or des péplums, Fellag donne la mesure d’une séance de cinéma à Tizi Ouzou, entre clameurs de Troie en ébullition et tumulte de la salle où s’invitaient même les matchs de football de la JSK locale retransmis à la radio...

Le spectacle tient son titre d’une rencontre du narrateur, lors du passage d’un cirque, avec Miloud, un chameau "qui parle" ou plus précisément un dromadaire au CV impressionnant : plus de cinquante films dans lesquels il a joué depuis L’Atlantide de Feyder en 1921. Des tournages de l’épopée du cinéma colonial où Miloud a côtoyé Marlène Dietrich, Rudolph Valentino, Raimu ou Jean Gabin, mais toujours confiné dans des rôles de... chameau !
A l’indépendance, Le Dernier chameau se retrouve sans emploi et perd en même temps la parole.

"J’étais timide et les films muets m’ont donné la parole", confie pour sa part l’humoriste dont Cocktail Khorotov, son premier one man show en 1989, s’ouvrait déjà sur une séquence de cinéma. Fellag y faisait son entrée, valise à la main, tout droit débarqué des Etats-Unis. Il s’inventait alors une carrière d’acteur en égrénant le générique des Hauts de Hurlevent de William Wyler, roulant les "r" à l’évocation du couple Sir Laurence Olivier et Merle Oberon et faisant rire de la performance de Fellag himself dans le rôle du... vent !
Avec Le Dernier chameau, le voilà revenu à ses premières amours. Le spectacle a été créé le 3 mars 2004 à la MC 93 de Bobigny. La dernière représentation a été donnée le 12 avril 2006 à Rennes.



(96’, Bobigny / Maison de la culture, 2004)


- 3 mars - 30 avril 2004, MC 93 de Bobigny



Le Dernier chameau
un spectacle écrit et interprété par Fellag
avec la complicité artistique de Patrick Sommier



- DVD (Warner Vision France, 2005)

- Lire : Le Dernier chameau et autres textes de Fellag (Paris, Jean-Claude Lattès, 2004)

Lire aussi
Le Mécano du vendredi
Djurdjurassique Bled
Bled Runner de Fellag
L’Allumeur de rêves berbères
Che bella la vita !
C’est à Alger
Le Syndrome de la page 12
Comment réussir un bon petit couscous
Tous les Algériens sont des mécaniciens
Fellag


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.