Algeriades > 2013 > Djamel Bensalah

  Il était une fois dans l’oued de Djamel Bensalah

"Juin 1988, fête de la musique, cité Paul Eluard, en banlieue parisienne. Quelques jeunes gens parlent des vacances qui les attendent. Parmi eux, Yacine, 19 ans, d’origine maghrébine, et Johnny, un garçon blond à la peau très blanche et au physique filiforme. Yacine ne supporte plus les vacances au bled et, cette année, il s’est juré de ne pas y accompagner ses parents. Johnny, lui, ne connaît pas l’Algérie et aurait adoré y partir..."
A la faveur de cette nouvelle comédie inspirée par le tube Tonton du bled du 113 et tournée pour l’essentiel à Alger, Il était une fois dans l’oued donne l’occasion à Djamel Bensalah d’imaginer le retour au pays d’une famille algérienne, nantie d’un passager clandestin.
Ce troisième long-métrage de Djamel Bensalah a attiré près de 900 000 spectateurs au cinéma.

Réalisateur et comédien, Djamel Bensalah est né en 1976 à Saint-Denis. De 16 à 19 ans, il joue des petits rôles dans des pubs pour Lu ou Moulinex, des téléfilms comme Les Enfants de John sur la Cinquième ou encore un épisode de Navarro. Stagiaire sur le plateau de "Taratata" de Nagui, il se lance dans deux courts-métrages à fonds perdus avant de voir financer Y a du foutage de gueule dans l’air.

D’une cité de la banlieue parisienne aux plages de Biarritz, Le Ciel, les oiseaux et ta mère ! montrait les tribulations loufoques d’un trio de potes emmené par l’inénarrable Jamel Debbouze. Fort de son succès, tourné en DV avec un trio gagnant qui s’apparente déjà à une bande, Jamel Debbouze, Julien Courbey, Lorant Deutsch, il peut alors convaincre un producteur de s’engager dans son premier long-métrage ; car ses 1 200 000 entrées ont valu à son réalisateur d’aborder le second avec des moyens nettement plus confortables. Avec plus d’un million et demi d’entrées, a tenu à nous rappeler Djamel Bensalah, Le Raid convoquait en partie la même bande pour une mission très spéciale : chargés de filer une hôtesse de l’air, quatre lascars se retrouvent, à l’autre bout du monde, dans la peau de tueurs à gages chargés d’éliminer une riche héritière.




- Rediff. TV : 7 janvier 2013 à 20h45 sur France Ô
- 15 mai 2011 à 22h05 sur France 4
- 17 septembre 2009 à 20h35 sur France 4
- 1er juillet 2008 à 22h15 sur France 2
- 1ère diff. TV : 21 octobre 2006 à 20h50, 25/10 à 16h30, 26/10 à 4h30, 30/10 à 10h55, 2 novembre à 0h55, 9/11 à 8h45


- 23 novembre - 2 décembre 2006, 9è Festival du Cinéma Méditerranéen de Bruxelles
- 17 - 23 juin 2006, "L’âme du Maghreb", 1ères Rencontres Cinématographiques de Carros
- 4 - 14 mars 2006, 17è Festival Travelling de Rennes



Il était une fois dans l’oued
(93 min., Fr, 2004)
un film de Djamel Bensalah
Avec Julien Courbey (Johnny Leclerc alias Abdel Bachir), Sid Ahmed Agoumi (Mr Sabri), David Saracino (Yacine), Karina Testa (Nadia), Marilou Berry (Nadège), Amina Annabi (Mme Kheira Sabri)
- Sortie en salles : 19 octobre 2005



Filmographie de Djamel Bensalah

- Le Raid
(90 min., Fr, 2001)
Avec Lorant Deutsch, Hélène de Fougerolles, Roschdy Zem, Julien Courbey, Atmen Kelif
> Sortie en salles : 27 mars 2002
> Diff. TV : 28 décembre 2004 à 20h50 sur TF1

- Le Ciel, les oiseaux et... ta mère !
(90 min., Fr, 1998)
Avec Jamel Debbouze, Stephane Soo Mongo, Lorant Deutsch, Julien Courbey

- 6 novembre 2006 à 23h10, 13/11 à 8h40, 28/11 à 11H45, 29/11 à 7h20, 1er décembre à 3h25 sur Cinécinéma Premier
> Sortie en salles : 20 janvier 1999

- Y a du foutage de gueule dans l’air
(C.-M., 1996)
Avec Lorant Deutsch, Jamel Debbouze, Julien Courbey

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.