Algeriades > 2017 > Dahmane el-Harrachi | دحمان الحرّاشي

  Dahmane El Harrachi

Le 2 décembre, à l’invitation de l’Institut du monde arabe à Paris, Rachid Taha chantera les titres les plus emblématiques de Dahmane El Harrachi, l’auteur de "Ya rayah", disparu en 1980.

En hommage à feu Dahmane El-Harrachi, son fils Kamel se produit en concert pour mieux voler de ses propres ailes. Auteur, compositeur et interprète en pleine ascension, établi en France depuis le début des années 90, Kamel El-Harrachi a publié Ghana fenou (2009), un album qui s’ouvre avec le titre éponyme qui signifie "il a chanté son art", un hommage chanté à son père, et se clôt par la reprise du fameux "Ya rayah" (Toi qui t’en vas).

Abderahmane Amrani (1926, Alger - 1980, id.) s’est fait connaître sous le nom de Dahmane El-Harrachi, en souvenir du quartier populaire d’El Harrach où il a grandi et aussi, rapporte Hachlef*, pour ne pas embarrasser son père qui officiait comme muezzin à la Grande mosquée d’Alger.
Après l’école et divers petits métiers, il est recruté comme receveur de tramway. À la même époque, il s’adonne à la musique en travaillant auprès des maîtres El-Hadj Menouar et Khlifa Belkacem. Quittant l’Algérie pour la France en 1949, il réside tour à tour à Lille, Marseille, Lyon et Metz, avant de s’établir à Paris. C’est là, dans les cafés de l’émigration algérienne qu’il réalisera l’essentiel de sa carrière d’auteur, compositeur et interprète de chaabi. Le 31 août 1980, Dahmane El Harrachi décédait dans un accident de voiture sur la corniche algéroise.

On doit à la reprise de Ya rayah (le partant, l’exilé) par Rachid Taha, la redécouverte de cet artiste et la conquête d’un nouveau public pour ce qui est devenu un tube international. Depuis une décennie, son fils Kamel a repris le nom d’El Harrachi pour perpétuer sa mémoire avec une belle maîtrise instrumentale au mandole.



Dahmane El Harrachi > Ya rayah (audio)


Dahmane El Harrachi > Bahdja beida ma-t’houl (audio)


Ghana Fenou > Hommage à Dahmane El Harrachi par Kamel El Harrachi (audio)



En concert : 2 décembre 2017 à 20 h, Rachid Taha chante Dahmane El Harrachi, Paris / Institut du monde arabe


- 18 juin 2016, "Hommage à Dahmane El Harrachi", avec Nassima Chabane, Réda Doumaz, Amel Zen, Kamel El Harrachi, Nourreddine Allem, Nacer Mokdad et Hamidou, Alger / Salle Ibn Zeydoun
- 6 avril 2013, "Hommage à Dahmane El Harrachi", avec Kamel El Harrachi, Akli Yahiatène, Rachid Mesbahi et Kamel Aziz, Tizi Ouzou / Maison de la Culture Mouloud Mammeri
- 9 mars 2011, "Hommage à Dahmane El Harrachi", avec Kamel El Harrachi, Paris / Théâtre de la Ville



Discographie

- Dahmane El-Harrachi | دحمان الحرّاشي
(Club du disque arabe, 4 Vol.)
- Ya Dzaïr
(Blue Silver/Mélodie)

*Anthologie de la musique arabe (1906-1960) de Ahmed et Mohammed el-Habib Hachlef (Paris, Centre Culturel Algérien / Publisud, 1993)

Lire aussi
Ya rayah | يا الرايح (paroles / lyrics)


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.