Algeriades > 2014 > Christophe Ruggia

  Le Gone du Chaâba de Christophe Ruggia

Né dans la banlieue lyonnaise, Azouz Begag est devenu un économiste, un écrivain de renom et un ex-ministre en France. Inspiré de son roman homonyme*, Le Gone du Chaaba conte l’enfance de l’auteur dans le bidonville du "Chaaba".
Le film de Christophe Ruggia s’attache au parcours du petit Omar qui passe par l’école et l’éloigne peu à peu de la vie du bidonville en le conduisant aux livres et à l’écriture.



- 10 - 27 octobre 2014, "Les Yeux ouverts sur les migrations - 9e Festival de films en Picardie"
- 6 mars 2013, En présence du réalisateur, Alger / Institut français
- 8 - 19 octobre 2008, 19è Festival du Film arabe de Fameck
- 16 novembre 2006 à 20h30, 26è Festival international du Film d’Amiens
- 4 - 14 mars 2006, 17è Festival Travelling de Rennes


- 6 mars 2006 à 20h50 sur France 4
- 31 décembre 2004 à 1h05, 1er janvier 2005 à 8h05, 4/01 à 8h15 sur TPS Star
- 31/12 à 13h05, 1/01 à 12h45, 4/01 à 17h35 sur TPS Cinéstar
- 2/01 à 9h10, 2/02 à 10h45, 5/01 à 18h55, 20/01 à 3h10 sur TPS Home Cinéma
- 3 mai 2004 à 21h ; le 4/05 à 0h20 ; le 6/05 à 18h ; le 8/05 à 11h25 ; le 11/05 à 12h55 ; le 14/05 à 22h55 ; le 17/05 à 17h50 sur Cinéma Auteur
- Février 2001 sur France 2



Le Gone du Chaâba
un film de Christophe Ruggia
(96 min, Fr, 1997)
Avec Bouzid Negnoug (Omar), Nabil Ghalem (Hacène), Mohamed Fellag (Bouzid), Galamelah Laggra (Farid)
Primé à Sarlat, Amiens et Bastia (Olivier d’Or)
- DVD (Doriane Films, 2002)



* Lire : Le Gone du Chaâba de Azouz Begag (Paris, Le Seuil, 1986 et Rééd.)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.