Algeriades > 2002 > Centre Méditerranéen de la Photographie

  6è Biennale Photographique de Bastia

Après avoir accueilli cinq femmes photographes, dont Nadia Benchallal, la 6ème Biennale photographique de Bastia poursuit son exploration de la photographie de presse. Estimant qu’"une nouvelle tendance de la photographie de reportage émerge depuis une dizaine d’années et revendique la subjectivité du regard, à l’instar de ses aînés qui eux, durant des décennies, sont restés en quête d’objectivité, dont on sait désormais qu’elle ne s’applique que très difficilement au média photographique", les organisateurs présentaient une exposition intitulée Terres de conflits qui a rassemblé les regards portés par une dizaine de photographes sur des territoires et des conflits de ces trente dernières années.
"De la Guerre des Six Jours, avec le travail du regretté Gilles Caron, au Jérusalem d’Antoine d’Agata, deux regards qui, à plus de trente ans d’intervalle, nous expliquent ce parti pris de l’image dans la photographie de presse. Afghanistan [Krzysztof Miller, Laurent Van der Stockt], Algérie Bruno Boudjelal, Kosovo [Paolo Pellegrin] ou Liban [Don Mc Cullin], un travail sur le temps qui laisse transparaître que les témoignages, aussi poignants soient-ils, sont toujours le regard d’un être humain, qui voit avec ses sentiments, ses émotions."
La Biennale donnait aussi à voir les portraits d’enfants réalisés par Hien Lam Duc en Algérie, en Afghanistan et au Kosovo. (Faces, Edition Anako, 2001)



- 4 juin - 13 juillet 2002, 6ème Biennale photographique de Bastia, Centre méditerranéen de la Photographie

Lire aussi
Regards sur l’Algérie


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.