Algeriades > 2002 > Bagages de Sable

  La Mer blanche du milieu

Née à Annaba (ex-Bône) en Algérie et résidant aujourd’hui aux Etats-Unis, Elisabeth Higonnet-Dugua est l’auteur de La Mer blanche du milieu*, un roman qui évoque son enfance algérienne dans le tumulte de la fin de la guerre d’Algérie. Claude-Alice Peyrottes a quant à elle grandi à Aïn Boudinar (ex-Belle-Côte) avant de partir pour la France.
Des années plus tard, une photographie de classe, au premier rang de laquelle se trouve notre metteur en scène, va être à la base d’un projet théâtral qui donnera naissance à Lettres à Jeanne** de Messaoud Benyoucef. Dans le spectacle mis en scène par la comédienne et metteur en scène Claude-Alice Peyrottes, une femme qui a grandi en Algérie a écrit au maire de son village natal pour tenter de retrouver ses condisciples de l’époque.
La Mer blanche du milieu (El-Bahr el-Abiadh el-Moutawwassit, la mer Méditerranée en arabe) a été créé le 2 février 2001 au Théâtre de l’Agora d’Evry, par la compagnie Bagages de sable.
En janvier 2003, Claude-Alice Peyrottes a en outre porté à la scène Dans les ténèbres gîtent les aigles du même auteur. Le texte est paru à cette occasion aux éditions L’Embarcadère.



- 25 avril - 13 mai 2001, Théâtre de l’Épée de Bois, Cartoucherie de Vincennes, Tel : 01 48 08 39 74
- 18 novembre 2002, rencontre lecture autour de Lettres à Jeanne en présence de l’auteur, par le collectif Troisième Bureau, Grenoble



** La Mer blanche du milieu d’Elisabeth Higonnet-Dugua
(Paris, Séguier, 2001)
* Lettres à Jeanne de Messaoud Benyoucef
(Paris, L’Embarcadère, 2002)

Lire aussi
Récits de la longue patience de Daniel Timsit


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.