Algeriades > 2004 > Assia Djebar | آسيا جبار

  Ces voix qui m’assiègent

"Être femme d’éducation musulmane et écrire, c’est déjà braver les interdits du regard et du savoir, mais qui plus est dans la langue de l’Autre, le français, c’est risquer de casser le lien avec la lignée des femmes.
Assia Djebar, qui a écrit son premier roman à vingt ans, en pleine guerre d’indépendance, explore ici ce qui a nourri son oeuvre et la nourrit toujours, toutes ces voix de femmes en arabe dialectal et en berbère qu’elle ramène à la vie dans son français à elle, tissé de toutes ces langues, de ce marmonnement multilingue, de ce chant qui ne doit pas être d’oubli. Elle évoque son enfance, sa jeunesse, ses quatre premiers romans, suivis d’un long silence de dix ans, et puis, à quarante ans, l’impérieuse nécessité de l’acte autobiographique avec
L’amour, la fantasia, premier tome du quatuor d’Alger qui marque son nouveau départ.
Ces voix qui m’assiègent témoigne du parcours d’une femme en écriture, pour qui l’identité n’est pas seulement d’hérédité mais de langue. Mosaïque autant que polyphonie, on y sent, par ce devoir impérieux de transmission, ce qui se joue dans l’acte d’écrire de grave et de léger, de sensuel et de tragique, de l’histoire collective et de l’histoire individuelle, du rapport obscur entre le "devoir dire" et le "ne jamais pouvoir dire". (Présentation de l’éditeur)



- Ces voix qui m’assiègent
Assia Djebar
(Paris, Albin Michel, 1999)

- Queste voci che mi assediano
(Milano, Il Saggiatore, 2004)

Lire aussi
La Nouba des femmes du mont Chenoua d’Assia Djebar
Assia Djebar
Femmes d’Alger dans leur appartement
La Disparition de la langue française
Nulle part dans la maison de mon père d’Assia Djebar
Assia Djebar, nomade entre les murs
La Femme sans sépulture
Vasta è la prigione di Assia Djebar
Figlie di Ismaele, nel vento, nella tempesta
Assia Djebar > Bibliographie


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.