Algeriades > 2003 > Assia Djebar | آسيا جبار

  Assia Djebar, nomade entre les murs

Le colloque a réuni autour d’Assia Djebar une vingtaine d’écrivains, universitaires et traducteurs d’une dizaine de nationalités pour dresser le portrait d’une écriture de la résistance et de la mémoire des femmes.



- 27 - 29 novembre 2003, "Assia Djebar, nomade entre les murs... Pour une poétique transfrontalière", Maison des écrivains, 53, rue de Verneuil, Paris 7è


Participants au colloque : Albert Memmi, Michelle Perrot, Jacqueline Risset, Ernst Peter Ruhe, François Bon, Andrée Chédid, Abdelkebir Khatibi, Eberhard Gruber, Anne-Brigitte Kern, Pierre Samson*, Wolfgang Asholt, Jeanne-Marie Clerc, Clarisse Zimra, Maria Nadotti, Ingvar Rydberg, Manuel Serrat Crespo, Beate Thill, Lise Gauvin, Maïssa Bey, Anne Donadey, Alison Rice, Hervé Sanson, Mireille Calle-Gruber et Assia Djebar. (photo D. R.)



*Assia Djebar ou l’écriture dévoilée
un film de Pierre Samson
(Doc., 53’, Fr, 2003)
Disponible en VHS auprès de la Maison des Ecrivains

Lire aussi
Assia Djebar > Bibliographie
Assia Djebar, La Soif [1957] réédité
La Nouba des femmes du mont Chenoua d’Assia Djebar
Ces voix qui m’assiègent
Figlie di Ismaele, nel vento, nella tempesta
Assia Djebar, Femmes d’Alger dans leur appartement traduit en arabe
Nulle part dans la maison de mon père d’Assia Djebar
La Zerda et les chants de l’oubli d’Assia Djebar
La Femme sans sépulture
Vasta è la prigione di Assia Djebar


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.