Algeriades > 2006 > Arezki Metref | أَرزقي مطرف

  Douar

"L’exil, c’est attendre. Attendre les nouvelles du douar. Attendre d’avoir une piaule. Attendre des papelards. Attendre un ami, une amie, des amis. Attendre que les météos s’améliorent, celle du temps, celle de la politique. Attendre d’entrer dans le cercle. Attendre, à défaut, de le briser. Attendre enfin la fin du cercle...
Donc, te voilà dans la queue de ceux qui attendent. Comme eux, tu ne sais qui, quoi, comment... Attendre te devient simplement une raison sociale, une identité à part entière, le motif vital pour lequel le matin tu te lèves."
(Quatrième de couverture)



- 19 mai 2006, "L’ACB ouvre les guillemets à Arezki Metref", rencontre animée par Nourredine Saadi, Paris / Association de culture berbère



Douar. Une saison en exil
d’Arezki Metref
(Pézenas, Domens, 2006)

Lire aussi
L’Intuition du désert, d’Arezki Metref
La Nuit du doute


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.