Algeriades > 2012 > André Gazut

  Pacification en Algérie d’André Gazut

"Comment a-t-on justifié la "sale guerre" menée par la France en Algérie ? Comment a-t-on pu laisser faire, accepter l’inacceptable, la torture et la barbarie ? André Gazut effectue un va-et-vient entre témoignages d’appelés et de militants algériens, images d’actualités et discours officiels, les met en perspective pour dépasser le seul constat d’horreur, démonter les ressorts de la répression et construire une mémoire de cette guerre."
Infirmier incorporé dans les parachutiste à 20 ans en Algérie, André Gazut déserte. Marqué par la découverte en 1956 de photographies de tortures pratiquées par l’armée française sur des insurgés algériens, reporter sur un grand nombre de conflits, caméraman du Chagrin et la Pitié en 1969, le réalisateur et témoin ouvre les pages de sa mémoire et des archives de la guerre d’Algérie.



Pacification en Algérie d’André Gazut > Le sale boulot (1/2)


- 26 janvier 2012, "La guerre d’Algérie, images et représentations", Paris / Forum des Images
- 21 - 26 janvier 2003, 16è Festival international de programmes audiovisuels de Biarritz


- Rediff. TV : 27 avril 2006 à 20h45 (1/2) Le sale boulot et (2/2) La politique du mensonge, 28/04 à 10h35, 30/04 à 03h30, 4 mai à 10h45, 10/05 à 10h10, 16/05 à 10h35, 20/05 à 20h45, 22/05 à 10h55 sur Planète

- 10 août 2005 (1/2) et 17/08 (2/2) à 20h50 sur Arte
- 12 février 2003 (1/1) et 19/02 (2/2) à 20h45 sur Arte - "Les Mercredis de l’histoire"



Pacification en Algérie
d’André Gazut
1/2 : Le sale boulot
2/2 : La politique du mensonge
(2 x 60 min., Fr, 2002)



Une production Article Z

Lire aussi
Général de Bollardière d’André Gazut


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.