Algeriades > 2015 > Ali Dilem | علي ديلام

  Dilem rejoint Charlie Hebdo

Dilem a rejoint l’équipe de Charlie Hebdo pour le numéro du 25 février, en même temps que Pétillon, dessinateur au Canard enchaîné, sans que l’on sache pour combien de temps. Après des entretiens accordés au Monde (8/01), à L’Humanité (8/01), au Point (23/02), il s’est longuement épanché sur France Inter (21/02) à propos de l’attentat contre Charlie Hebdo où il comptait des amis et le métier de caricaturiste en France.

Pour prolonger les expositions-rencontres de “Cartooning for Peace”, organisées en 2011 à Alger, Oran et Constantine en compagnie d’Ali Dilem et Jean Plantu, et pour célébrer les 50 ans de la fin de la guerre et de l’indépendance de l’Algérie, l’ambassadeur de France à Alger, Xavier Driencourt, a lancé l’idée de voir Plantu et Dilem échanger leurs crayons pour célébrer la liberté d’expression. Du 21 au 28 janvier, les rédactions et les unes des quotidiens Le Monde (Paris) et Liberté (Alger) ont donc échangé leurs dessinateurs. L’occasion pour l’un et l’autre "d’apporter aux lecteurs un regard différent sur l’actualité de la France et de l’Algérie".

L’an dernier, 35 dessinateurs de presse internationaux parmi les plus célèbres se sont donnés rendez-vous au Mémorial de Caen (23/04) qui leur consacre depuis début 2010 une exposition permanente sur un espace de 700 m². La rencontre devait être l’occasion d’échanges autour du dessin de presse, de ses expressions graphiques et de ses questionnements, de la liberté d’opinion ou encore de la censure.

Autour du thème "la caricature, un dérapage contrôlé", l’Association Cartooning for Peace, en partenariat avec l’Ambassade de France en Algérie, présentait une exposition de dessins et des rencontres avec Plantu et Dilem à Constantine, Oran et Alger.

Ali Dilem a reçu, le 11 octobre 2010 à l’ambassade de France à Alger, les insignes de Chevalier des Arts et Lettres, des mains de Noëlle Lenoir, ancienne ministre des Affaires européennes. Le caricaturiste algérien a été distingué notamment parce qu’il "représente un art qui est très symbolique du contact avec le peuple" et "que les caricaturistes sont impertinents [et] disent des choses qui percutent et qui passent beaucoup plus rapidement dans l’opinion". Pour Dilem, qui en a profité pour rendre hommage à Slim, un pionnier du dessin en Algérie, et à son mentor, feu l’éditorialiste et chroniqueur Saïd Mekbel, "le tout, c’est qu’on reconnaisse que les Algériens aussi ont des mots à dire. Et surtout, sur eux-mêmes et sur les autres. Ce n’est pas un geste d’hostilité envers son pays. Je m’empresse de rire de mon pays avant que les autres ne le fassent à notre place...".

Créée en 2008 et présidée par Plantu, l’association Cartooning for Peace (Dessiner pour la paix) rassemble aujourd’hui quelque soixante-dix dessinateurs de presse du monde entier. Un choix de dessins est montré un peu partout dans le monde depuis 2006. Après Genève, Paris, Bruxelles, Atlanta, Antibes, Rome, Jerusalem, Ramallah, Bethlehem, Marseille, Saint Just le Martel, Wellington, Montréal et Nîmes, cette exposition itinérante va poursuivre son périple tout en bénéficiant, depuis janvier 2010, d’un espace permanent dédié au Mémorial de Caen et d’une présentation interactive en cinq sections thématiques : "Conflits armés", "Droits de l’homme", "Inégalités Nord-Sud", "Menaces climatiques", "Censures, tabous et interdits.

Avec "Permis de croquer" au printemps 2009, la Bibliothèque historique de la Ville de Paris proposait un tour du monde du dessin de presse. En 250 dessins de 28 artistes du monde entier, dont Ali Dilem, l’exposition abordait à sa façon nombre de conflits, de sujets de crispations et d’enjeux comme celui de la pauvreté, de la démocratie, du terrorisme ou encore du choc des cultures.

2008 a vu paraître Dessine-moi le monde aux éditions de l’Aube. L’album regroupe plus de 300 dessins de Dilem qui sont autant de flèches décochées au regard de l’actualité tumultueuse de la planète .

Les 8 et 9 octobre, lors d’une conférence internationale organisée au Parlement européen pour les 60 ans de la Déclaration universelle des Droits de l’homme, Jean Plantu, dessinateur du quotidien français Le Monde, et Ali Dilem étaient invités à illustrer en direct les interventions des participants. Un diaporama qui regroupe une sélection de leurs dessins est visible sur le site du Parlement européen.

Dilem était également l’invité du Salon international de la caricature, du dessin de presse et d’humour de Saint Just le Martel, à la faveur de l’exposition Cartooning for Peace | Dessins pour la Paix. Le dessinateur a en outre signé l’affiche de la 27ème édition du Salon.

Consacrée par l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et pierre angulaire de la démocratie, la liberté d’expression est régulièrement mise à mal d’un bout à l’autre de la planète. Elle fait la matière d’An Independent Mind (Un esprit indépendant), un long métrage documentaire du Britannique Rex Bloomstein. Le film interroge notamment des comédiens d’une troupe birmane, les Moustache Brothers, la star ivoirienne du reggae Tiken Jah Fakoly, le journaliste radio guatémaltèque Marielos Monzón, le poète et journaliste syrien Faraj Bayrakdar, l’historien et écrivain britannique David Irving et le dessinateur algérien Ali Dilem.
An Independent Mind devait être diffusé au Royaume-Uni sur More4 à l’automne.

Le 1er juin 2008, lors d’une audience du tribunal correctionnel de Sidi M’hamed, le procureur de la République a requis deux mois de prison ferme contre Dilem, le directeur de publication du quotidien Liberté, Ali Ouafek, et l’ancien directeur de la rédaction, Farid Alilat. Le procès en diffamation, opposant le ministère de la Défense au journal Liberté, concernait une caricature publiée le 29 juillet 2004. Intitulé "Les Adieux du général Lamari", le dessin représentait ce dernier appuyé sur un derrick avec une bulle disant "Tu vas me manquer".
La cour devait rendre son jugement le 15 juin. Déjà sous le coup d’une peine de prison avec sursis, Dilem pouvait être incarcéré s’il venait à être de nouveau condamné. Le tribunal a finalement condamné le directeur de publication du journal Ali Ouafek, et le dessinateur à une amende de 20.000 DA (200 euros).

Au même moment, le caricaturiste visé par plus d’une vingtaine de procédures judiciaires se trouvait à Göteborg au Congrès de l’Association Mondiale des Journaux et au Forum Mondial des Rédacteurs en chef, à la faveur d’une table ronde annuelle sur la liberté de la presse intitulée "Offenser, choquer, déranger : un droit inhérent à la liberté de la presse ?". Apprenant la peine de prison ferme requise à son encontre, l’Association Mondiale des Journaux n’a pas manqué de lui exprimer son soutien.

Au Salon international du dessin de presse et d’humour de Saint Just le Martel, la tradition veut que chaque année le dessinateur le plus "vache" reparte avec une magnifique et quelque peu encombrante vache limousine au bout de la corde. Après Plantu en 2006, c’est Dilem qui a ainsi été récompensé du Grand Prix de l’Humour Vache 2007. Ali Dilem et Mohamed Benchicou, le journaliste et ancien directeur du quotidien Le Matin "suspendu de parution", étaient les invités de la 26è édition qui rassemblait "quatre mille dessins de cinq cents dessinateurs de presse de plus de cinquante pays". L’ensemble se déployait autour de l’exposition "Cartooning for Peace".

Le 17 mars 2007, en marge du Festival du Film et du Forum international sur les Droits humains à Genève, une rencontre a réuni Patrick Chappatte (Suisse), Ali Dilem (Algérie), Hassan Karimzadeh (Iran), Michel Kichka (Israël), Stavro (Liban) et Mikhail Zlatkovsky (Russie). Ces derniers ont répondu à l’appel lancé par l’ONU et le dessinateur français Jean Plantu, célèbre pour ses caricatures à la Une du journal Le Monde. Baptisée "Cartooning for Peace" (Dessins pour la Paix) l’opération est née à la suite de la polémique sur les caricatures danoises du Prophète Mohamed.

En 2006, Dilem s’est vu décerner le Cartoonists Rights Network’s Award for Courage in Editorial Cartooning (Prix du Courage en caricature politique) qui récompense chaque année un dessinateur pour son travail et son engagement pour la liberté d’expression. Le prix lui a été remis le 9 juin à Denver (USA) au siège du Cartoonist Rights Network (CRN), une organisation internationale de défense des dessinateurs.

Dilem a auparavant reçu le Trophée de la liberté de la presse, décerné en septembre 2005 par le Club de la presse du Limousin et Reporters sans frontières, à l’occasion du Salon international de la caricature, du dessin de presse et d’humour de Saint-Just-le-Martel.

Dessinateur, illustrateur et affichiste, Ali Dilem est né à El-Harrach près d’Alger. Cet ancien élève de l’École des Beaux-Arts d’Alger se fait remarquer dès 1990 sur les pages d’Alger républicain, avant de faire les grands jours du quotidien Le Matin par des dessins à l’insolence implacable.

De Paris où il s’est établi à partir de 1994, Dilem a poursuivi le pari de bousculer quotidiennement l’actualité algérienne par des dessins d’humeur que publie le journal Liberté. Toujours aussi actif après son retour en Algérie, l’enfant terrible du dessin de presse dans son pays, l’infatigable chroniqueur des turbulences algériennes des quinze dernières années continue de représenter une génération de dessinateurs unanimement saluée pour sa liberté de ton.

Boutef président, son premier album publié en 2000, rassemble des dessins sur le président algérien. Dilem publie ses dessins dans le quotidien algérien Liberté et dans le magazine hebdomadaire "Kiosque" sur la chaîne francophone internationale TV5.



Algérie, mon humour
d’Ali Dilem
Préface de Plantu
(Alger, Casbah, 2011)

- Dessine-moi le monde
(La Tour d’Aigues, L’Aube, 2008)



Le Site de "Cartooning for Peace" ("Dessins pour la paix")



Portfolio sur Le Monde (22/04/2011)


Diaporama sur Libération (15/12/2008)


- 7 et 8 février 2015, stand "Faut rigoler !" en compagnie des dessinateurs Gyps, Lounis Dahmani, Elho, Halim Mahmoudi, Slim, Dilem et Plantu, Paris / 21e Maghreb des livres / Hôtel de ville, 3, rue de Lobau, Paris 4e
- 27 novembre - 16 décembre 2013, "Cartooning for Peace !", Paris / Maison des métallos
> 26 novembre : conférence/débat sur le thème de la Méditerranée, par Marc Saikali (directeur de rédaction à France 24, en présence des dessinateurs Aurel (France), Dilem (Algérie), Elchicotriste (Espagne), Kichka (Israël), Plantu (France) et des tunisiens Mykaïa, Willis From Tunis et Z
> 27 novembre à 10h, conférence/débat à destination des scolaires, en présence des dessinateurs Kichka, Dilem, Elchicotriste, Plantu et Willis From Tunis


- 25 janvier - 7 mai 2014, Le Creusot - L’Arc, entrée libre
- 15 - 26 mai 2013, "Plantu & Friends, les dessins de la liberté", Festival de Cannes / Palais des Festivals
> 20 mai : vente aux enchères -en collaboration avec Piasa- de dessins originaux au profit de Cartooning for Peace, en présence des dessinateurs Willis from Tunis (Tunisie), Dilem (Algérie), Kichka (Israël) et Plantu ("Le Monde" et "L’Express"), (75 000 € pour une cinquantaine de dessins vendus)

- 14 - 15 avril 2012, "Rencontre internationale Cartooning For Peace", Mémorial de Caen
- 23 avril 2011, 1ère Rencontre internationale des dessinateurs de Cartooning for Peace, Mémorial de Caen
- 8 mars 2011, "La caricature, un dérapage contrôlé", Rencontres avec Plantu (Le Monde) et Dilem (Liberté), Alger / Centre Culturel Français
- 7 mars 2011, "La caricature, un dérapage contrôlé", Rencontres avec Plantu (Le Monde) et Dilem (Liberté), Oran / Centre Culturel Français
- 5 mars 2011, "La caricature, un dérapage contrôlé", Rencontres avec Plantu (Le Monde) et Dilem (Liberté), Constantine / Centre Culturel Français
- 17 de febrero - 12 de marzo 2010, "Caricatura que hace parte del Foro por la Paz y la Libertad de Opinión", Museo de Arte Moderno de Bogotá

A partir du 29 janvier 2010, "Taches d’opinions" : L’actualité du monde à travers le dessin de presse, Memorial de Caen (Nouvel espace permanent)

- 9 octobre 2009 - 3 janvier 2010, "Permis de croquer. Un tour du monde du dessin de presse", Nîmes / Carré d’Art, Place de la Maison Carrée
- 18 septembre - 31 octobre 2009, "Dessine-moi la paix en Méditerranée", Marseille / Hôtel de Région
- 12 - 22 mars 2009, "Dessins pour la paix", Montréal / Centre communautaire intergénérationnel d’Outremont
- 6 décembre 2008 - 8 mars 2009 | Prolongation exceptionnelle jusqu’au 12 avril 2009, "Permis de croquer. Un tour du monde du dessin de presse", Bibliothèque historique de la Ville de Paris, 22, rue Malher, Paris 4è
- 16 November - 31 December 2008, Wellington / Alliance Française
- 10 - 15 November 2008, Wellington (New Zealand) /Michael Fowler Centre / Foyer
- 27 septembre - 5 octobre 2008, Dessins pour la Paix, 27è Salon international de la Caricature, du Dessin de presse et d’Humour de Saint-Just-le-Martel
- 1er - 19 septembre 2008, Dessins pour la Paix | Cartooning for Peace, Limoges / Hôtel de Région
- 15 - 18 June 2008, Cartooning for Peace, Jerusalem, Ramallah, Bethlehem
- 10 - 11 December 2007, Cartooning for Peace, Roma / International Day for Human Rights (Journée internationale des Droits de l’homme)
- October 27 - December 15, 2007, Cartooning for Peace, Atlanta (Georgia, USA) / Emory University

- 21 octobre 2007 - 3 février 2008, Cartooning for Peace, Antibes / Musée Peynet et du Dessin humoristique / Place Nationale, 06600 Antibes, Tel. : 04 92 90 54 30
- 3 mai - 7 juillet 2007, Cartooning for Peace, Bruxelles, Centre Belge de la Bande Dessinée
- 12 - 27 avril 2007, Cartooning for Peace : Lurie (Etats-Unis), Dilem (Algérie), Kichka (Israël), Khalil (Palestine), Ramize Erer (Turquie), Carsten Graabæk (Danemark) et Cabu, Jul, Wiaz et Plantu (France), Ministère de la Culture et de la Communication, 182, rue Saint Honoré, Paris 1er
- 7 mars - 5 avril 2007, Cartooning for Peace, Genève / Palais des Nations
- 4 - 24 octobre 2006, Cartooning for Peace, New York / Siège de l’ONU


- 14 September 2008, UK Premiere of An Independent Mind, Screening followed by a Q&A with Rex Bloomstein, London / Curzon Soho
- August 26, 2008, North American Premiere, by the Canadian Journalists for Free Expression (CJFE), Hot Docs and The Walrus, Toronto / Innis Town Hall, 2 Sussex Avenue
- 7 May 2008, An Independent Mind by Rex Bloomstein, University of Essex

An Independent Mind (Un esprit indépendant)
Un film de Rex Bloomstein
(Doc., 90 min., U.-K., 2008)


- 1 - 4 June 2008, 61st World Newspaper Congress - 15th World Editors Forum, Göteborg
- 30 avril - 4 mai 2008, Montréal / 10è Festival littéraire international
- 28 septembre - 7 octobre 2007, 26è Salon international du dessin de presse et d’humour de Saint Just le Martel
- 12 - 17 juin 2006, 18è Festival d’Humour de Morges-sous-rire
- 23 septembre - 2 octobre 2005, 24è Salon international de la caricature, du dessin de presse et d’humour de Saint Just le Martel



> Cartoonist Rights Network International (CRNI), The Official Website



> Le Dilem du jour sur Liberté

> Dessins de Dilem dans "Kiosque" sur TV 5

Lire aussi
Ali Dilem


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.