Algeriades > 2017 > Ali Amran | ⵄⵍⵉ ⵄⴰⵎⵔⴰⵏ | علي عمران

  Ali Amran

Auteur, compositeur et interprète, Ali Amran est né 1969 à Igariden en Kabylie. L’étudiant en langue et culture amazighes (berbères) à l’université de Tizi Ouzou n’a pas oublié ses premiers accords plaqués sur des chansons qu’il écoutait à la fin des années 1980, entre chanson kabyle, pop et folk anglo-saxonne et chanson française. Amsebrid, sa première cassette 6 titres est publiée en 2001. Etabli à Paris depuis l’année précédente, il murit son projet et enregistre Xali Sliman, un second album sorti en 2005. Auteur de textes et de mélodies qui l’ont imposé, reconnu par ses aînés de la chanson kabyle comme Lounis Aït Menguellet ou Idir qui l’invite en première partie de son spectacle au Zénith de Paris en 2007, Ali Amran a la main heureuse pour faire résonner les légendes intimes de ses montagnes natales.
En 2009, son troisième album Akka id amur est produit par l’Anglais Chris Birkett, connu pour ses collaborations avec Buffy Sainte-Marie, Sinead O’Connor, Alison Moyet ou les Talking Heads. Etabli de puis quelques années en Finlande, le pays de sa femme, Ali Amran a enregistré un 4e opus. Tizi n’leryah est sorti en avril en Algérie.

En décembre 2015, le Festival Africolor de Saint-Denis a consacré une soirée à Lounès Matoub, "chanteur politique et poétique, figure emblématique de la Kabylie". Pour ce concert en forme d’hommage accueilli sur la scène du Centre culturel Jean Houdremont à la Courneuve, Idir était l’invité d’Ali Amran.

Ali Amran est également à l’affiche de Fadhma N’Soumer, le dernier film de Belkacem Hadjadj consacrée à cette héroïne de la résistance à la conquête française de l’Algérie. Ali Amran y campe l’un des rôles principaux, celui d’un d’Anzar, un personnage spectral qui dit et chante la geste du pays kabyle et harangue les troupes insurgées.









- En concert : 20 août 2017, clôture, Béjaïa / 15e Festival de la chanson amazighe
- 22 juin, Boudjima / Plein air
- 21 juin 2017, Tizi Ouzou / Maison de la culture Mouloud-Mammeri
- 5 mai 2017, Paris / FGO-Barbara, 1, rue Fleury, Paris 18e
- 29 octobre 2016, 1ère partie : Sidi Bémol, Aubervilliers / L’Embarcadère, 5, rue Edouard-Poisson, 93300 Aubervilliers
- 10 septembre 2016, Paris-La Courneuve / Fête de l’Humanité / Zebrock
- 27 juin 2016, Tizi Ouzou / Maison de la culture Mouloud-Mammeri
- 13 mai 2016, Paris / Café de la danse
- 19 décembre 2015, "Matoub", Festival Africolor / La Courneuve / Houdremont - Scène conventionnée, 11, avenue du Général Leclerc, 93120 La Courneuve, Tel. : 01 49 92 61 61
- 17 août 2015, Festival de la chanson amazighe de Béjaia
- 29 juillet 2015, clôture du Festival du livre de jeunesse (Feliv), Alger / Riadh el-Feth / Salle Ibn-Zeydoun
- 10 mai 2015, Ali Amrane & Stina, Paris / Alhambra
- 27 novembre 2014, Tizi Ouzou / Maison de la culture Mouloud-Mammeri
- 25 novembre 2014, Béjaïa / Maison de la culture Taos-Amourche
- 16 novembre 2014, Bouira / Maison de la culture Ali-Zaamoum
- 20 September 2014, Helsinki / Vuotalo
- 24 janvier 2014, Gnawa Diffusion • Ali Amran, Aulnay-sous-Bois / Le Cap
- 7 décembre 2013, Vierzon / Théâtre Mac Nab
- 16 novembre 2013, Rachid Taha • Ali Amran, Sevran / Salle des fêtes / Festival Africolor
- 22 septembre 2013, Paris / Parc Floral
- 21 avril 2013, Paris / Cabaret Sauvage
- 3 novembre 2012, Montréal / Théâtre Le Château

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.