Algeriades > 2003 > Alger, paysage urbain et architecture

  Alger, paysage urbain et architecture

L’exposition visait à retracer "les grands cycles de transformation et de modernisation de la capitale algérienne, des dernières décennies de l’époque ottomane à aujourd’hui. Trois cents documents d’archives provenant de collections françaises et algériennes - dessins originaux, cartes, gravures, photographies et maquettes- présent[ai]ent les visages successifs de la Casbah et de la ville européenne et témoign[ai]ent de la rencontre, dans un site exceptionnel, entre desseins politiques et démarches d’architectes."
"La coexistence entre écritures architecturales contradictoires a transformé depuis 1800 le paysage d’Alger en une séquence étonnante d’objets autonomes et cependant capables de dialogue. Création urbaine unique inscrite dans les relations entre l’Algérie et la France, la "ville blanche" déploie un paysage intense dont l’harmonie ne peut manquer de frapper le visiteur le plus distrait.
La chronique urbaine d’Alger n’est pas séparable des figures des architectes l’ayant façonnée de leurs édifices ou de leurs idées
, de Frédéric Chassériau à Benjamin Bucknall, d’Auguste Perret à Le Corbusier, de Fernand Pouillon à Roland Simounet et Oscar Niemeyer, entraînés tour à tour dans un tourbillon d’espoirs et de déceptions...
Dans le livre* publié à cette occasion, "les ambitions et les échecs de l’urbanisme colonial et contemporain sont évoqués, ainsi que les représentations littéraires, photographiques et artistiques d’une ville en laquelle Fernand Braudel voyait "un nid de corsaires poussé à l’américaine". Issue de fonds français et algériens, l’iconographie est pour l’essentiel inédite. L’ouvrage a été conçu et dirigé par Jean-Louis Cohen, architecte et historien, directeur de l’Institut français d’architecture, Nabila Oulebsir, architecte et historienne, maître de conférences à l’université de Poitiers et Youcef Kanoun, architecte, directeur des études de l’École polytechnique d’architecture et d’urbanisme d’Alger.
Il recueille une contribution photographique de
Dominique Delaunay et des essais des trois rédacteurs et d’Ewa Berezowska-Azzag, Zeynep Çelik, Naïma Chabbi-Chemrouk, Federico Cresti, Jean-Jacques Deluz, Zohra Hakimi, Rachid Ouahès, Nabila Oulebsir, Christine Peltre, François Pouillon, André Raymond et Salima Taleb-Kanoun."



- 25 juin - 14 septembre 2003, "Alger, paysage urbain et architecture", Palais de la Porte Dorée, 293, avenue Daumesnil, Paris 12è


* Alger, paysage urbain et architecture
(Paris, Éditions de l’Imprimeur, 2003)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.