Algeriades > 2008 > Akli Tadjer

  Il était une fois peut-être pas d’Akli Tadjer

"C’est l’histoire d’un amour fusionnel : celui de Mohammed et de sa fille qu’il a élevée seul. Mais lorsque Myriam part à Toulon poursuivre ses études, elle demande à son père de s’occuper de Gaston, le nouvel homme de sa vie.
De quoi perturber l’équilibre affectif de cet artificier misanthrope qui pour se consoler de l’ingratitude des vivants, convoque la légende glorieuse de ses ancêtres algériens, formidable mille et une nuits qu’il contait chaque soir à sa fille chérie pour l’endormir, et dont il brûle de lui révéler la fin.
Avec ce beau roman, Akli Tadjer nous emmène dans une aventure humaine dense, tendre et surprenante, où les hommes se révèlent meilleurs qu’ils n’y paraissent et où l’étranger n’est pas celui qu’on croit...."
(Présentation de l’éditeur)



Il était une fois peut-être pas
d’Akli Tadjer
(Paris, Jean-Claude Lattès, 2008)

Lire aussi
Le Porteur de cartable
Bel avenir


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.