Webnews > 2015 > Cheikha Rabia | الشيخة ربيعة

  Cheikha Rabia

Lire aussi

Généralement accompagnée d’une gasba (flûte en roseau) et d’un galal (tambour), la voix chaude au timbre voilé de Cheikha Rabia délivre des complaintes à l’énergie tellurique, un blues rural célébrant une tradition poétique et rythmique à la racine de ce qu’on appelle aujourd’hui le raï.

Originaire de Relizane dans l’ouest algérien, grandie au sein d’une famille nombreuse, Rabia est la fille d’un coiffeur, revenu amputé des pieds à la fin de la Grande Guerre, et d’une couturière. Très tôt au contact du chant des fameux ensembles féminins appelés "meddahates", elle s’initie aux fondamentaux du chant gharbi. D’Oran à Alger où elle restera une décennie, elle découvre la nuit des cabarets. A Paris ensuite, où elle s’établit à partir de 1977, la chanteuse continuera de se produire dans les cafés de l’immigration algérienne.

Révélée à un plus large auditoire avec la publication en 1999 de Ana hak (Je suis comme ça), un premier album sorti chez Virgin France, Cheikha Rabia peut enfin alterner les apparitions au Béjaïa club, un bar du 18e arrondissement de Paris, avec des scènes plus importantes et des festivals en France, en Belgique, en Suisse et aux Pays-Bas. Lorsque Cheikha Rimitti disparaît d’une crise cardiaque au printemps 2006, c’est tout naturellement à Cheikha Rabia que l’on fait appel pour rendre hommage à la doyenne du raï au Théâtre antique d’Arles, puis à l’Institut du monde arabe à Paris.

Huit ans après Ana hak, Cheikha Rabia était de retour avec Liberti, un CD 11 titres produit et réalisé par Dinah Douïeb et publié par le label Dinamyte. L’album est disponible chez Buda Musique.






 En concert : 20 juin 2015, Cheikha Rabia & Northafrobeatz + Acid Arab, Paris / Garage MU / Barbès Beats 45, rue Léon, Paris 18e
 7 avril 2015, "Magic Barbès", Paris / Centre musical FGO Barbara, entrée libre
 6 décembre 2014, "Il revient à ma mémoire...", Barbès, capitale de la chanson de l’exil, Paris / Centre musical FGO Barbara
 14 août 2014, Abdou Driassa • Cheikha Rabia, Oujda / Festival international du rai
 22 septembre 2013, Nawel • Cheikha Rabia, Aix-en-Provence / Festival Zic Zac
 19 mai 2013, "Hommage à Cheikha Rimitti", Montpellier / Domaine d’O / Festival Arabesques
 6 juillet 2012, Le bal de "Barbès Café" • Cheikha Rabia • Sihem Stiti, Paris /Festival Sin Fronteras / Cabaret sauvage
 30 octobre 2009, Paris / French K-WA, 6, rue Planchat, Paris 20e
 20 de Julio 2008, Huesca (Esp) / Pirineos Sur 2008 / Sallent de Gállego
 29 mars 2008, Bobigny / Canal 93
 20 octobre 2007, Cheikha Rabia + Akli D., Villejuif / 21e FestiVal de Marne
 18, 19, 20 et 21 juillet 2007, Paris / Lavoir moderne parisien
 15 juillet 2007, Châlons-en-Champagne / Festival des musiques d’ici et d’ailleurs / Place de la République
 13 juillet 2007, Grenoble / Théâtre Sainte Marie d’en-Bas
 19 janvier 2007, Cheikha Rabia : "Hommage à Cheikha Remitti", Paris / Institut du monde arabe / "La Méditerranée des musiques"
 11 juillet 2006, Cheikha Rabia & Cheba Fadéla, "A la mémoire de Rimitti", Arles / Festival les suds


Cheikha Rabia | الشيخة ربيعة

 Dernier Album : Liberti
(Dinamyte / Buda Musique, 2007)
Sortie : 27 août

 Ana hak
(Virgin France, 1999)


Voir :

 Rai ! Rai ! Rai ! Cheikha Rabia & Bellemou, un film de Claude Santiago (Doc., 50 min., Fr, 2003)
 Raï de gasba, portrait de Cheikha Rabia, un film de Stéphane Ballouhey et Bernard Roelandt (Doc., 26 min., Fr, 2001)

 


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.