Algeriades > 2010 > Yassir Benmiloud

  Bugsy Pinsky contre le complot juif de Y. B. et Abner Assoun

Aux antipodes de Bugsy Siegel, le célèbre voyou juif américain, Bugsy Pinsky est un petit délinquant juif parisien, branquignol et dyslexique, qui tombe pour le casse d’une enseigne de ...commerce équitable. Durant son séjour en cabane, où "99,9 % des détenus sont d’origine antisémite", il se convertit à l’islam des prisons, intègre un groupuscule qui s’affuble du nom de Fines Lames de l’islam et se donne pour objectif de déjouer le complot juif international. "Une fois refermé Les protocoles des sages de Sion, Bugsy qui avait déjà avalé le Coran façon trou normand, décida de franchir le pas. Mafia pour mafia, autant miser sur l’avenir, rejoindre la nouvelle équipe qui montait depuis quinze siècles. Si la bande à Moïse, alias Momo le feuj, contrôlait la finance mondiale, la mystique hollywoodienne, l’équipe de Chelsea et les putes russes, la bande à Mohamed, alias Momo le beur, avait la haute main sur le terrorisme international, la culture du pavot, l’équipe de Manchester City et les gitons de Marrakech. Pour Bugsy, c’était décidé, il était temps d’investir dans la croissance verte." Le décor est pour ainsi dire planté pour ce "premier roman antisémite contre l’antisémitisme", un livre provocateur, documenté et résolument foutraque, avec les Bee Gees en fil rouge.

Observateurs attentifs et boulimiques de l’agitation du monde, les deux auteurs lâchent leur petite meute et sonnent la charge contre le politiquement correct, les recettes volontiers manichéennes, la culture du bouc-émissaire. Antisémitisme, islamophobie, racisme ordinaire, poussées de foi, inflation mémorielle, replis communautaires, intégrisme, terrorisme, crise financière, dérèglement climatique, flux migratoires, nivellement par la télévision, société Internet, tout passe au shaker d’un humour ravageur et sans limites. Le meilleur est pour la fin, lorsque les personnages de cette fantasmagorie se dissolvent dans l’éther, laissant nos auteurs désœuvrés se mettre dessus dans un échange coloré où les reproches cèdent rapidement la place aux diatribes que s’envoient juifs et arabes depuis deux mille ans.

Récit de notre époque ultra-médiatique en même temps que jeu de massacre déchainé, Bugsy Pinsky contre le complot juif est un pavé dans le mur, un pied de nez en forme d’éloge de la vacuité, en ces temps troublés d’injonctions en tous genres et de tolérance zéro.

Tout comme Y. B., Abner Assoun est né en Algérie. On ne sait rien de plus sur lui.



Bugsy Pinsky contre le complot juif
de Y. B. et Abner Assoun
(Paris, Léo Scheer, 2010)
(Alger, Koukou, 2010)

Lire aussi
Allah Superstar de Y. B.
Allah Superstar au théâtre


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.