Algeriades > 2014 > Yamina Benguigui

  Inch’Allah dimanche de Yamina Benguigui

Arrivée avec ses enfants en France, dans le cadre du regroupement familial, Zouina rejoint son mari qu’elle ne connaît qu’à la faveur des congés de l’émigré au pays. Nous sommes au début des années 70. Zouina qui est escortée par une belle-mère tyrannique va se retrouver enfermée par un mari méfiant. Jusqu’au jour où, apprenant l’existence d’une famille algérienne dans le voisinage, elle brave l’interdiction de sortir.
Pour son premier long-métrage de fiction, avec une remarquable Fejria Deliba dans le rôle principal, Yamina Benguigui est retournée sur les pas des mères algériennes exilées forcées de l’émigration. Emouvant.



October 23 - November 1, 2014, Abu Dhabi Film Festival


- 4 - 14 mars 2006, 17è Festival Travelling de Rennes
- 29 juin - 9 juillet 2001, avant-première au Festival international du Film de La Rochelle ; Prix Fipresci (Critique internationale) au Toronto international Film Festival 2001 ; Vague d’Or du Meilleur film, prix du Public et prix d’Interprétation féminine pour Fejria Deliba au Festival Cinéma au Féminin d’Arcachon 2001 ; Grand prix à Sarlat, Marrakech et Amiens 2001



- 23 février 2004 à 20h40, 14 mars à 0h50 sur Arte
- 1ère Diff. TV : 27 mars 2003 à 21h sur Canal Plus



Inch’Allah dimanche
un film de Yamina Benguigui
(98 min., Fr/Alg, 2001)
Avec Fejria Deliba, Zinedine Soualem, Marie-France Pisier, France Darry
- Sortie : 5 décembre 2001
- DVD (Gaumont Columbia Tristar, 2002)

Lire aussi
Aïcha 3, la grande débrouille
9/3 Mémoire d’un territoire
Aïcha 2. Un job en or
Le Jardin parfumé
Aïcha, Mohamed, Chaïb... engagés pour la France
Pimprenelle
Aïcha 4. Vacances infernales
Mémoires d’immigrés
Aïcha
Le Plafond de verre, les Défricheurs


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.