Algeriades > 2007 > Virginie Adoutte - Jean-Claude Guidicelli

  Les Trois Couleurs de l’empire

Tout en estimant que "l’idée coloniale fut et reste prégnante dans la société française, au point d’être consubstantielle de la République", l’auteur réalisateur dit n’avoir trouvé aucune trace de son évocation télévisuelle en dépit de l’existence d’un travail universitaire sur la colonisation. "La mémoire collective de la France se confrontera-t-elle un jour à son histoire coloniale ?" A partir de cette interrogation et en mêlant images de propagande, celles d’amateurs, des archives Pathé et des interviews de chercheurs, le film fait resurgir "les réalités peu glorieuses d’un passé colonial refoulé".
En revenant sur "130 ans d’empire colonial, 130 ans de mythe de l’assimilation de "l’indigène", 130 ans de supériorité de l’homme blanc civilisateur", Jean-Claude Guidicelli désirait "évoquer les effets dévastateurs de l’occultation de cette histoire après la décolonisation" et notamment pour les enfants issus de l’émigration des ex-pays colonisés.



- 18 - 25 août 2007, 30e Festival de cinéma de Douarnenez / Portraits de colonisés



- Rediff. : 1er février 2006 à 20 h 40, 4 février à 15 h 05 sur Arte
- 1ère diff. TV : 15 novembre 2001 à 22 h 20 sur Arte - Thema "L’aventure coloniale"



Les Trois Couleurs de l’empire
de Jean-Claude Guidicelli
Co-écrit par Virginie Adoutte
(Doc., 70 min., Fr, 2001)


Produit par Riff Productions

Lire aussi
Abd el-Kader. Un héros des deux rives


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.