Algeriades > 2015 > Tariq Teguia | طارق تقيى

  Rétrospective Tariq Teguia

Remarqué avec Haçla (La Clôture, 2003) qui témoignait déjà de la rage d’une jeunesse algérienne désireuse de vivre, Tariq Teguia a poursuivi avec Rome plutôt que vous, un premier long métrage qui posait une autre question essentielle de son cinéma, celle de "où ?", c’est-à-dire "où vivre, où se battre, où aimer ? Où et comment ?". Puis, pour reprendre les mots du cinéaste, Inland reconnectait l’Algérie à son continent, l’Afrique, en renversant la courbe de la migration, de la fuite esquissée dans Rome plutôt que vous. Et enfin voilà qu’avec Révolution Zendj, sur un scénario écrit avec son frère Yacine en 2009 et un tournage entamé en novembre 2010, soit quelques semaines avant que ne débute la révolution tunisienne, Tariq Teguia rebranche l’Algérie avec les questionnements et les révoltes en cours en Afrique, en Méditerranée et dans le monde arabe, des luttes qu’il qualifie de "réponses nécessaires, fragiles et obstinées à ce qu’il est convenu d’appeler la mondialisation, soit le capital et ses forces considérables".

Dans un entretien accordé en marge du cycle qui lui a été consacré au Centre Pompidou à Paris, il confiait ceci : "Le cinéma est arrivé pendant mes études. Je travaillais alors sur les photographies et le cinéma de Robert Frank avec une question : comment construire des « fictions cartographiques »  ? Il s’agit d’un entrelacement, sans début ni fin, sans doute de même nature que celui de quelques-uns des cinéastes de la Nouvelle Vague qui ont commencé critiques avant de se décider à faire des films. […] Ce à quoi il prend soin d’ajouter, il n’y a pas de limite claire entre la tentative de formuler des concepts, de proposer une lecture d’une œuvre et la recherche de formes à travers un film. J’en suis encore là, à tenter de mêler dans un même élan fond et forme, idées et sensations.



- 6 - 15 mars 2015, "Rétrospective Tariq Teguia", Paris / Centre Pompidou



- 15 mars à 17 h, Courts métrages de Tariq Teguia, : Kech’mouvement ? (1993), Ferrailles d’attente (1998), Haçla (La Clôture) (2003), Venice 70 : Feature reloaded’s part | Le Cinéma, demain de Tariq Teguia (1’12, Alg/Ita, 2013), Où en êtes-vous, Tariq Teguia ? de Tariq Teguia (inédit, 18 min., Fr, 2015), séance présentée par Tariq Teguia et Mathieu Macheret (critique de cinéma), suivie d’une discussion, Paris / Centre Pompidou / Cinéma 2
- 14 mars à 20 h, Inland [Gabbla] (2008), Séance présentée par Tariq Teguia et Alain Badiou (philosophe), Centre Pompidou / Cinéma 2
- 14 mars à 17 h, Master Class avec Tariq Teguia, rencontre animée par Cyril Neyrat (critique de cinéma, essayiste, enseignant de cinéma), Centre Pompidou / Petite salle, entrée libre
- 13 mars à 20 h, Rome plutôt que vous [Roma wa la n’touma] (2006), séance présentée par Tariq Teguia et Charlotte Garson (critique à la revue Études et à l’émission "La dispute" sur France Culture), suivie d’une discussion, Centre Pompidou / Cinéma 1
- 8 mars 2015, Inland [Gabbla] (2008), séance présentée par Tariq Teguia et Jacques Rancière (philosophe), suivie d’une discussion, Centre Pompidou / Cinéma 2
- 7 mars 2015, Rome plutôt que vous->1805] [Roma wa la n’touma] (2006), séance présentée par Tariq Teguia et Jean-Michel Frodon (critique), suivie d’une discussion, Centre Pompidou / Cinéma 2
- 7 mars 2015, Courts métrages de Tariq Teguia : Kech’mouvement ? (1993), Ferrailles d’attente (1998), Haçla (La Clôture) (2003), Venice 70 : Feature reloaded’s part | Le Cinéma, demain de Tariq Teguia (1’12, Alg/Ita, 2013), Où en êtes-vous, Tariq Teguia ? de Tariq Teguia (inédit, 28 min., Fr, 2015), séance présentée par Tariq Teguia et Catherine Ermakoff (directrice de publication de la revue Vertigo), suivie d’une discussion, Centre Pompidou / Cinéma 2
- 6 mars 2015, Révolution Zanj (Thawrat Zanj), Paris / Centre Pompidou / Cinéma 1



Filmographie :


- Où en êtes-vous, Tariq Teguia ? de Tariq Teguia (inédit, 18 min., Fr, 2015)
- Révolution Zanj [Thawrat Zanj] (134 min., Alg/Fr/Liban, 2013)
- Venice 70 : Feature reloaded’s part | Le Cinéma, demain de Tariq Teguia (1’12, Alg/Ita, 2013)
- Inland (Gabbla) (140 min., Alg/Fr, 2008)
- Roma wa la n’touma [Rome plutôt que vous] (111 min., Alg/Fr/All, 2006)
- Haçla (La Clôture) (25’, Alg/Fr, 2003)
- Ferrailles d’attente (7’, Alg/Fr, 1998)
- Le Chien [introuvable] (court métrage, 1996)
- Kech’mouvement ? [Alors, ça bouge ?] (12’, Alg, 1993)

Lire aussi
Révolution Zenj de Tariq Teguia
Inland (Gabbla)
Rome plutôt que vous | Roma wa la n’touma


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.