Algeriades > 2001 > Sylvie Thénault

  Une drôle de justice. Les Magistrats dans la guerre d’Algérie

Cette agrégée d’histoire est l’auteur d’une thèse sur La Justice durant la guerre d’Algérie, soutenue en 1999 à l’université de Paris X. Dans un entretien au journal Le Monde (13-14 mai 2001), Sylvie Thénault rappelait qu’"il a fallu attendre 1942 pour que les Algériens et les Européens soient passibles des mêmes cours d’assises et 1944 pour que soit aboli le code de l’indigénat, qui prévoyait des peines spécifiques pour les "indigènes". Les magistrats en poste pendant la guerre d’Algérie ont pour beaucoup connu la situation antérieure et ont une certaine habitude du système d’exception pour les Algériens".

Une drôle de justice. Les Magistrats dans la guerre d’Algérie
de Sylvie Thénault
Préface de Jean-Jacques Becker
Postface de Pierre Vidal-Naquet
(Paris, La Découverte, 2001)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.