Algeriades > 2013 > Simon Mondzain

  Simon Mondzain

Né Szamaj Mondszajn, à Chelm près de Lublin en Pologne au sein d’une famille modeste, Simon Mondzain (1888-1979) quitte très tôt sa ville natale à la faveur de petits emplois et réussit à s’inscrire tour à tour à l’Ecole des Beaux-Arts de Varsovie, puis à l’Académie des Beaux-Arts de Cracovie où il est l’élève de Pankiewicz. Après deux séjours à Paris, il décide de s’y établir en 1912 et se portera volontaire durant la Seconde Guerre mondiale. Dans le Montparnasse des années 20, Simon Mondzain se lie d’amitié avec nombre d’artistes comme Ossip Zadkine, Amédéo Modigliani, Othon Friesz et André Derain dont le travail l’influencera. Débutant en 1913 au Salon des Indépendants, il est membre sociétaire du Salon d’Automne en 1920. Membre fondateur du Salon des Tuileries en 1923, il est naturalisé français la même année.
Après Berlin en 1910, puis Paris à partir de 1911, il exposera en particulier à Chicago (1920), Pittsburgh (1923), Prague (1932), New York (1933), Oran (1943), Munich (1973) et Varsovie (1997).

C’est en 1925 que Simon Mondzain effectue son premier voyage en Algérie où il fait la rencontre de Simone, sa future femme. En 1933, la famille s’établit à Alger et l’artiste va partager sa vie entre les deux pays. Au début de la Seconde Guerre, l’artiste retourne à Alger où il se lie avec Jean Grenier et rencontre fréquemment André Gide. La guerre finie, il s’installe à nouveau dans son atelier parisien. À partir de 1950, il se déplace fréquemment entre Paris et Alger où il se fixe pendant la durée de la Guerre d’Algérie. Mondzain et sa famille quittent l’Algérie en 1962 pour s’installer à nouveau à Montparnasse. Il s’est éteint le 30 décembre 1979 à Paris.

"Masaccio, Vinci, Delacroix, Cézanne, Picasso étaient les noms des hommes et des oeuvres qui l’accompagnaient. Sollicitée pour parler de son père, la philosophe Marie-José Mondzain ajoute que ce qu’il admirait chez tous était la puissance physique et morale qui leur avait donné la force d’imposer leur ordre, leur désintérêt pour le sujet et la narration qui les avait mis à l’abri de toute tentation littéraire. Pourtant Mondzain lisait beaucoup ; il aimait la compagnie des penseurs, des romanciers et des poètes, mais son admiration pour eux, son amitié profonde et conviviale, n’ont jamais entamé sa conviction d’une rupture radicale et fondatrice entre le texte et le tableau. [...] Pour lui, la peinture était le destin de l’abstraction de la matière. Il attendait donc quelque chose de la parole philosophique."



- 14 janvier - 30 avril 2013, Chelm / Musée de la Terre
- 6 février 2013 à 18h30, "Simon Mondzain et son art au croisement de différentes cultures", Conférence du Dr Ewa Bobrowska, avec la participation des filles de l’artiste, Marie-Lise Lacas et Marie-José Mondzain | "Marek Roefler et sa collection au musée privé Villa la Fleur" par Artur Winiarski, Académie Polonaise des Sciences - Centre Scientifique à Paris, 74 rue Lauriston, Paris 16e
- 21 septembre - 31 décembre 2012, Konstancin-Jeziorna / Villa la Fleur
- October 18 - December 17, 2006, "Ecole de Paris : Primitivism and Nostalgia", Hyogo Prefectural Museum of Art
- 4 août - 9 octobre 2006, "Ecole de Paris : Primitivism and Nostalgia", Kumamoto Prefectural Museum of Art
- 3 juin - 30 juillet 2006, "Ecole de Paris : Primitivism and Nostalgia", Okazaki City Museum

- 16 février - 15 mai 2005, "Juifs dans la Grande Guerre", Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme, Paris 3è
- 4 février - 20 mars 2005, "Les Peintres polonais en Bretagne (1890-1939)", Musée national de Varsovie (Saison Polonaise)
- 26 octobre - 16 janvier 2005, "Les Saveurs de l’Orient : Les Mille et une nuits et les enchantements du docteur Mardrus", Musée du Montparnasse, 21, avenue du Maine, Paris 14è, Tel. : 01 42 22 91 96

- 1er novembre - 31 décembre 2004, Espace Rachi, 39, rue Broca, Paris 5è, Tel. : 01 42 17 10 38 / 39
- 24 juin - 7 novembre 2004, "Les peintres polonais en Bretagne (1890-1939)" (Saison Polonaise), Quimper/Musée départemental breton, 1, rue du roi Gradlon, 29000 Quimper, Tel. : 02 98 95 21 60



- Simon Mondzain (catalogue, ci-contre)
(Paris, Institut Polonais, 1999)


- Simon Mondzain. Les Maîtres de l’École de Paris par Ewa Bobrowska, Artur Winiarski et Raya Baudinet-Lindberg (Varsovie, Muza S.A., 2012)
- Simon Mondzain de Jean Guéhenno [étude critique] (Paris, Gallimard, 1931)



Simon Monzain, le Site

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.