Algeriades > 2017 > Rachid Koraïchi | رشيد قريشي

  Rachid Koraïchi

Après le Victoria & Albert Museum de Londres, la Casa Árabe de Madrid, puis le Cantor Arts Center de la Stanford University, c’était au tour du San Antonio Museum of Art d’accueillir l’exposition Jameel Prize. Celle-ci rassemblait les créations des 10 finalistes du prix 2011, dont le travail se nourrit des arts d’Islam et dont le lauréat était Rachid Koraïchi.

Doté de 25.000 £ (28.000 €) et décerné à un artiste contemporain ou un designer dont le travail s’inspire des arts de l’islam, le Prix Jameel du Victoria & Albert Museum est allé à Rachid Koraïchi (12/09). En 2011, l’artiste comptait parmi les dix finalistes dont des œuvres étaient exposées jusqu’au 25 septembre à Londres. Rachid Koraïchi y était présent avec une sélection de bannières en tissu brodé, d’une série intitulée "Les Maîtres invisibles" (The Invisible Masters, 2008).

Lors de la vente Sotheby’s d’art contemporain à Doha, du 22 avril 2013, "Scrutateur de l’arrière passion" (Scrutineer of the Hidden Passion) de Rachid Koraïchi a été acquise pour la somme de 665,000 $ avec les frais (511.000 €), établissant un nouveau record de l’artiste aux enchères.

Rachid Koraïchi a grandi au contact de la tradition soufie éprouvant dès l’enfance une fascination pour la danse du trait dans les vieux manuscrits et les talismans. Mais si son oeuvre puise dans le fonds culturel d’une tradition de la calligraphie arabe, Koraïchi "pulvérise les textes, éparpille les mots, pour ne garder que des fragments, des marques, les mots orphelins en une langue nouvelle", note à son sujet le poète Jamel-Eddine Bencheikh.

Chez Rachid Koraïchi "l’écriture est la vie", ajoute pour sa part le critique Pierre Restany. Selon lui, l’artiste, qui recourt à différents supports et techniques dont la soie, le parchemin, l’argile, le granit, l’acier, la gravure et la lithographie, "se sent libre d’utiliser tous les supports qui jalonnent l’entier parcours existentiel de l’islam. Les objectivités s’envolent aisément du parchemin pour venir orner, justifier, nommer, transcender le cuivre, l’ivoire, le bois, la céramique".

Né en 1947 à Aïn Beida, le plasticien a suivi l’enseignement de l’Ecole des Beaux-Arts d’Alger, puis de Paris, de l’Ecole des Arts décoratifs et enfin de l’Institut d’urbanisme de l’académie de Paris.
Représenté dans un grand nombre de musées et collections publiques, Rachid Koraïchi expose depuis 1970 à travers le monde. Il a également illustré de nombreux ouvrages parmi lesquels Le Testament de l’ennemi d’Ethel Adnan, L’Hymne gravé et Une nation dans l’Exil de Mahmoud Darwich, Salomé de Michel Butor, Hassan Massoudy et Abdelkébir Khatibi et L’Enfant jazz de Mohammed Dib.
Après avoir longtemps résidé à Sidi Boussaïd en Tunisie, Rachid Koraïchi vit aujourd’hui à Paris.

Durant la foire Abu Dhabi Art 2012, Richard Armstrong, directeur du Solomon R. Guggenheim Museum et de la Fondation Guggenheim Abu Dhabi a annoncé l’acquisition de six œuvres destinées au Guggenheim Abu Dhabi qui ouvrira fin 2017. Dans le lot, parmi les travaux du Français Jacques Villeglé, de l’Iranien Monir Farmanfarmaian, du Chinois Ai Weiwei, du Ghanéen Brahim El Anatsui et de l’Indien Subodh Gupta, figure une sculpture de l’Algérien Rachid Koraïchi.

Lors de la 5e édition de la foire Abu Dhabi Art (11/11), la Galerie El Marsa (Tunis) a vendu une œuvre calligraphique de l’artiste pour 125.000 $ (96.000 €) à un acheteur du Proche-Orient.

Le 16 décembre 2010, à Doha (Qatar), Sotheby’s organisait "Hurouf : The Art of the Word", la première vente entièrement dédiée à l’art de la calligraphie, "une forme d’art qui est entrée dans son deuxième millénaire" rappelle au passage la célèbre maison de ventes aux enchères. Parmi les œuvres présentées figurait une sculpture en bronze de Rachid Koraïchi. Intitulée "Ahmed Ezaatar", du nom d’un poème de Mahmoud Darwich, cette œuvre de grande dimension (201 cm x 164 cm x 105.5 cm) a été déclarée de qualité muséale. Estimée entre 180 000 et 250 000 $, elle est partie à 182 500 $ (138 600 €). Une autre version du même nom (75 cm. de hauteur) avait été proposée à la vente Christie’s d’art moderne et contemporain de Dubaï, le 26 octobre dernier. Estimée entre 30 et 40 000 $, elle a été acquise pour 62 500 $ (47 000 €).
Au début des années 1980, Rachid Koraichi a conçu une gravure inspirée par "Ahmad al-Zaatar", un poème de Mahmoud Darwich qui évoque la lutte du camp de réfugiés du même nom au cours de la guerre civile libanaise. Gravure et poème figurent dans l’ouvrage Une nation en exil. Près de trente ans après, l’artiste a fini le travail en le coulant sous forme de sculpture.

Le 30 octobre 2008, lors d’une vente d’art moderne et contemporain organisée par Christie’s à Dubai, un grand triptyque de Rachid Koraichi, intitulé "La Passion avec croix, ame et bagages/Triangle bigames" et peint en 1985-1986, a été cédé pour 482.500 $ (370.850 €), ce qui représente le premier record de l’artiste.

Début 2010, la ville de Béziers a abrité une exposition de Rachid Koraïchi à l’Espace Riquet. Intitulée "les Sept dormants", celle-ci fait référence à légende éponyme, commune aux chrétiens et aux musulmans. L’Exposition rassemblait une installation d’étendards de soie et de 99 sculptures de bronze correspondant aux 99 noms de Dieu ("Les Ancêtres liés aux étoiles"), ainsi qu’un ensemble de textes (John Berger, Michel Butor, Hélène Cixous, Sylvie Germain, Nancy Huston, Alberto Manguel et Leïla Sebbar) et d’objets se rapportant à la mort des moines cisterciens de Tibhirine en Algérie ("Les 7 dormants"). (Photo 1 : "Salome" by Rachid Koraichi, 1993, gold and indigo handwoven silk, Courtesy the artist | Photo 2 : Rachid Koraichi, "The Invisible Masters", 2008, Courtesy October Gallery © Jonathan Greet)



Artists Inspired by Islamic Traditions (Jameel Prize 2011 by AlArabiya, 09/11)



30 juin - 30 décembre 2017, Tour du monde en Tondo, Issoudun / Musée de l’Hospice
Saint-Roch



- 8 avril - 6 mai 2017, Rachid Koraïchi : "Les Ancêtres liés aux étoiles", Paris / A2Z Art Gallery


28 février - 2 juillet 2017, "100 chefs d’œuvre de l’art moderne et contemporain arabe" de la Barjeel Art Foundation, Paris / Institut du monde arabe


- 11 - 13 octobre 2016, Paris / AKAA Art Fair / Foire d’art contemporain et de design / October Gallery (London)

- 11 novembre à 15 h 30, Séance de dédicaces du livre Maîtres de l’Invisible en présence de Rachid Koraïchi
- 2 juillet - 10 septembre 2016, Rachid Koraïchi, "Les Maitres invisibles", 80 lithographies accompagnées de photographies d’Hervé Desvaux, Aubenas / Médiathèque Jean-Ferrat, 1, rond-point des écoles, 07200 Aubenas
- 24 février - 8 mai 2016, 6e Biennale de Marrakech : "Not New Now" | "Quoi de neuf là"
- March 3 - April 9, 2016, Rachid Koraïchi : Love Side by Side with the Soul, New York / Aicon Gallery
- 3 - 12 octobre 2014, Biennale de Casablanca
- 19 - 28 juin 2014, Paris-Témacine aller-retour, exposition au profit des Femmes de Témacine, Paris / Mairie du 8e, 3, rue de Lisbonne
- 28 mai - 7 juin 2014, Encres de Rachid Koraïchi, Saint-Paul-Trois-Châteaux, Place des arts, 26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux
- 7 novembre - 28 décembre 2013, Encres de Rachid Koraïchi, Grenoble / Bibliothèque Centre-Ville, 10, rue de la République, 38000 Grenoble
> 7 novembre : Conférence de Rachid Koraïchi
- May 24 - August 11, 2013, ’The Jameel Prize : Art Inspired by Islamic Tradition’, San Antonio Museum of Art
- 3 May – 27 July 2013, "Trade Routes", London / Hauser & Wirth
- 6 - 11 juin 2013, Œuvres de Rachid Koraïchi, Montpellier / 28e Comédie du Livre / Galerie Saint-Ravy
- 17 mai - 13 juin 2013, "Maqamate" de Rachid Koraïchi, Alger / Dar Abd el-Tif, Chemin Kechkar Omar, El Hamma, Alger
- 20 - 23 March 2013, Art Dubai / October Gallery (London) | Galerie El Marsa (Tunis)
- December 12, 2012 - March 10, 2013, First U.S. Viewing, Stanford University / Cantor Arts Center
> January 24 at 5:30 pm : Artist’s Talk by Rachid Koraïchi
- 17 January - March 2013, "Reflections from Heaven, Meditations on Earth : Modern Calligraphic Art from the Arab World" : 72 artworks from the permanent collection of the Jordan National Gallery of Fine Arts, Valencia / Museu Valencia de la Il.lustracio I de la Modernitat (MuVIM)
- 7 - 10 November 2012, Abu Dhabi Art
- 28 September - 18 November 2012, "Systems and Patterns" (Group Show), Ljubljana (Slovenia) / The International Centre of Graphic Arts (MGLC)
- 15 - 30 juin 2012, 1ère Biennale internationale de Casablanca
- 18 de abril - 15 de julio de 2012, "Exposición Jameel Prize 2011", Madrid / Casa Árabe, Entrada gratuita
> 18 de abril : "Influencias del arte islámico en la creación contemporánea" (Influences de l’art islamique dans la création contemporain), Table-ronde animée par Eduardo Lopez Busquets (directeur de la Casa Árabe), en compagnie de Tim Stanley (Victoria and Albert Museum de Londres), Camilla Canellas (spécialiste de l’art contemporain du Proche-Orient) et Babak Golkar (l’un des 10 artistes exposés)
- 3 May - 17 June 2012, "Written Images : Contemporary Calligraphy from the Middle East", Hong Kong / Sundaram Tagore Gallery
- March 21 - 24, 2012, Art Dubai / October Gallery (London) | Galerie El-Marsa (Tunis)
- 21 marzo - 10 giugno 2012, "Reflections from Heaven, Meditations on Earth : Modern Calligraphic Art from the Arab World" : 72 artworks from the permanent collection of the Jordan National Gallery of Fine Arts, Roma / Mercati di Traiano
- 16 February - 17 March 2012, "Written Images : Contemporary Calligraphy from the Middle East", Beverly Hills / Sundaram Tagore Gallery
- 6 décembre 2011 - 26 février 2012, "Jameel Prize : Art contemporain d’inspiration islamique", Paris / Institut du Monde Arabe, 1, rue des Fossés Saint-Bernard, Place Mohammed V, Paris 5e
- 16 - 19 November 2011, Abu Dhabi Art / Galerie El Marsa (Tunis)
- November 10 - December 3, 2011, "Written Images : Contemporary Calligraphy from the Middle East", New York / Sundaram Tagore Gallery
- 21 July - 25 September 2011, Jameel Prize 2011, London / Victoria & Albert Museum
- 8 - 24 juillet 2011, "Untitled" (Group Show), Tunis / Galerie El-Marsa
- 11 de maio - 8 de junho de 2011, "Miragens : Arte Contemporânea no Mundo Islâmico" | Mirages : Art contemporain dans le monde islamique, Endereço / Museu Nacional do Conjunto Cultural da República
- 19 March - 4 April 2011, Rachid Koraïchi : "The Path of Roses" (la route des roses), Abu Dhabi Festival / Emirates Palace
- 16 - 19 March 2011, Art Dubai / Galerie El Marsa (Tunis) | October Gallery (London)
- 9 de fevereiro - 3 de Abril de 2011, "Miragens : Arte Contemporânea no Mundo Islâmico" | Mirages : Art contemporain dans le monde islamique, São Paulo / Instituto Tomie Ohtake
- December 30, 2010 - October 1, 2011, "Sajjil : A Century of Modern Art", Doha / Mathaf - the Arab Museum of Modern Art

- 16 December 2010, Doha / Sotheby’s Sale : "Hurouf : The Art of the Word"
- 26 October 2010, Dubaï / Christie’s International Modern and Contemporary Art Sale
- 17. September 2010 - 9. Januar 2011, "The Future of Tradition - The Tradition of Future : 100 Years After the Exhibition ’Masterpieces of Muhammadan Art’ in Munich", München / Haus der Kunst
- 11 June - 10 July 2010, Rachid Koraïchi : "Ecstatic Flow", London / October Gallery
- 21 avril - 14 mai 2010, Marseille / 8e Festival L’Espagne des trois cultures / Espace Écureuil, 26, rue Montgrand, 13006 Marseille
> 6 mai à 17h30, Conférence à trois voix et vernissage de l’exposition, "De l’humain au divin. L’amour dans la poésie arabe et hébraïque au temps d’Al-Andalus, avec Éric Dahan, Denis Gril et Rachid Koraïchi
- 7 mai 2010, "L’esprit et le poème, Mahmoud Darwich", Rencontre animée par Farouk Mardam-Bey (éditeur, directeur de la collection Sindbad chez Actes Sud), avec Nasri Hajjaj (écrivain et réalisateur palestinien), Rachid Koraïchi (peintre, plasticien), Ernest Pignon-Ernest (plasticien) et Elias Sanbar (auteur, traducteur), Projection du film Comme le dit le poète de Nasri Hajjaj, Paris / Printemps arabe à l’Odéon
- 18 mars - 19 avril 2010, "Figures de la Méditerranée" par Hervé Di Rosa et Rachid Koraïchi, Institut français de Cracovie, ul. Stolarska 15
- 14 janvier - 31 mars 2010, Rachid Koraïchi : "Les Sept dormants", Béziers / Espace Riquet, 7, rue Massol, 34500 Béziers, Tel. : 04 67 28 44 18
- 8 janvier - 7 février 2010, Bouqala : Chants des femmes d’Alger, 49 lithographies originales de Rachid Koraïchi (encre et techniques mixtes), Aubenas /
Médiathèque


- 23 novembre - 24 décembre 2009, "Une nation en exil" : gravures de Rachid Koraïchi et calligraphies de Hassan Massoudy sur des textes de Mahmoud Darwich, Paris / Centre Solidarité Angèle Mercier, 133-135, boulevard Sérurier, Paris 19e, Tel. : 01 42 49 25 16
- 1er octobre - 7 novembre 2009, "Une nation en exil" : gravures de Rachid Koraïchi et calligraphies de Hassan Massoudy et Kamel Ibrahim sur des textes de Mahmoud Darwich, Alger / Musée d’art moderne et contemporain
- 23 mai - 30 juin 2009, "Une nation en exil", Paris / Institut des cultures d’Islam, 19-23, rue Léon, Paris 18e
- 2 - 28 mars 2009, "Une nation en exil", Paris / Centre d’animation Mathis, 15, rue Mathis, Tel. : 01 40 34 50 80
- 16 mai - 2 juin 2009, Festival d’art éphémère : Le Bleu, et tous les autres Bleus, Dominique Carrié "La Vengence de Phryné" | Rachid Koraïchi "Deux rives une mer" | Anne-Marie Pêcheur "Violette" | Michel Wohlfahrt "Les Amants bleus" et les élèves des ateliers publics de l’ESBAM, Marseille / Mairie de Secteur "Maison Blanche", 150, bd Paul Claudel, 13009 Marseille, Tel. : 04 91 14 63 50
- 26 mai 2009, Présentation du travail de Rachid Koraïchi et signature de ses ouvrages, Firminy / Auditorium de l’église Saint-Pierre

- September 30, 2008 - March 22, 2009, "The Essential Art of African Textiles : Design Without End", New York / Metropolitan Museum of Art / Arts of Africa, Oceania, and the Americas-The Michael C. Rockefeller Wing
- 17 - 21 November 2008, "Movement and Communication... Travels through Desert and Sea", ArtParis-Abu Dhabi
- 8 juillet - 14 septembre 2008, "Les Ancêtres liés aux étoiles" (An Ancestry Linked to the Stars) : Rachid Koraïchi, Ferrante Ferranti (photographies), 39èmes Rencontres photographiques d’Arles / Chapelle Saint-Martin du Méjan, par l’Association du Méjan
- 28 juin - 24 juillet 2008, "Le Chemin des Roses", Alger / La Citadelle / Galerie 54
- 26 février - 15 mars 2008, Gignac / Médiathèque municipale, 34150 Gignac, Tel. : 04 67 57 03 83
- 7 February - 30 April 2008, "Word Into Art : Artists of the Modern Middle East", Dubai International Financal Centre

- 17 septembre - 30 octobre 2007, Bédarieux / Espace d’art contemporain, Service culturel : 04 67 95 08 79
- 5 septembre - 12 octobre 2007, "Art contemporain arabe", Alger / Palais de la culture Moufdi Zakaria, El-Annasser, Kouba
- 23 mars - 24 juin 2007, "VIè Biennale internationale de la Gravure d’Ile-de-France", Versailles / Domaine de Madame Élisabeth, 73, avenue de Paris | Orangerie du Domaine de Madame Elisabeth, 26, rue Champ Lagarde, 78000 Versailles

- 18 May - 3 September 2006, "Word into Art : Artists of the Modern Middle East", British Museum, London
- February 26-May 22, 2006, "Without Boundary : Seventeen Ways of Looking", New York / The Museum of Modern Art

- 28 avril - 28 mai 2005, "Rachid Koraïchi : Ancestral Memories", October Gallery, London
- 22 novembre - 16 décembre 2004, "Alep, voyage en soi(e) de Rachid Koraïchi", Galerie Esma, Riadh el-Feth, Alger, Tel. : 213 (0)21 67 13 14
- 21 novembre 2003 - 14 mars 2004, "Voyages d’artistes - Algérie 2003", Espace EDF - Electra, 6, rue Récamier, Paris 7è
- November 9, 2002 - January 12, 2003, Rachid Koraïchi : "Path of Roses/Beirut’s Poem/A Nation in Exile", Ithaca [New York] / Cornell University / The Herbert F. Johnson Museum of Art
- 19 juin - 12 août 2001, L’Estampe arabe contemporaine, Paris / Institut du monde arabe



Lire : Koraïchi, portrait de l’artiste à deux voix
par Nourredine Saadi et Jean-Louis Pradel
(Arles, Actes Sud, 1999)

Lire aussi
Rûmi. Le Miroir infini
Alep, voyage en soi(e)


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.